Concert symphonique

Extases

Ensemble intercontemporain - Orchestre du Conservatoire de Paris - Matthias Pintscher - Scriabine, Zimmermann, Bartók

Ensemble intercontemporainEnsemble intercontemporain © Ensemble intercontemporain
Matthias PintscherMatthias Pintscher © Éric Garault / Pasco and Co
Vendredi 13 novembre 2020 à 18h30

Infos pratiques

  • Voir la salle
  • Réductions et abonnements
  • Comment venir ?
  • Information accessibilité
Vendredi 13 novembre 2020 — 18h30
Grande salle Pierre Boulez - Philharmonie
Durée : environ 1h10

Programme

  • Bernd Alois Zimmermann
    Photoptosis
  • Alexandre Scriabine
    Poème de l'extase
  • Béla Bartók
    Le Mandarin merveilleux

Distribution

  • Ensemble intercontemporain
  • Orchestre du Conservatoire de Paris
  • Matthias Pintscher, direction
Changement d’horaire : suite à l’instauration d’un couvre-feu en Île-de-France, ce concert débutera à 18h30 au lieu de 20h30 et son programme a été légèrement modifié. Vos billets restent valables.

COUVRE-FEU : PROGRAMMATION, HORAIRES ET CONDITIONS D’ACCUEIL

Un univers où « tout est lié, où tout est vibration » : voilà ce à quoi aspirait Scriabine dans son Poème de l’extase, préfiguration de ce qui devait être son grand œuvre : un « mystère » où tous les arts se trouveraient réunis.

Toute sa vie, Scriabine a rêvé de cette œuvre d’art totale, magique, qui conduirait ses participants à l’extase collective et susciterait leur transformation spirituelle. Transcender le temps et mettre en relation les sens visuels et sonores, voilà également le projet de Photopsosis de Zimmermann, œuvre inspirée par une peinture d’Yves Klein où l’on retrouve par ailleurs de nombreuses citations, y compris de Scriabine. L’extase est à nouveau au rendez-vous du Mandarin merveilleux, même si elle est aussitôt suivie du trépas…

 
Coproduction Ensemble intercontemporain, Conservatoire de Paris, Philharmonie de Paris

Écouter et regarder

Béla Bartok : Le mandarin merveilleux - Gustav Mahler Jugendorchester, Pierre Boulez, direction
Bernd Alois Zimmermann : Photoptosis - Orchestre du Conservatoire de Paris, Susanna Mälkki, direction
Alexandre Scriabine : Poème de l'extase op. 54 - London Symphony Orchestra, Peter Eötvös, direction
Alexandre Scriabine : Prométhée ou le Poème du feu op. 60 - Roger Muraro, piano, Orchestre National de Lyon, Jun Märkl, direction