Concert symphonique

Czech Philharmonic

Semyon Bychkov - Katia et Marielle Labèque - Dessner, Mozart, Dvořák

Semyon BychkovSemyon Bychkov © Chris Christodoulou
Semyon BychkovSemyon Bychkov © Chris Christodoulou
Mardi 9 février 2021 à 20h30

Pour repartir après ce concert

  • Taxi G7

Infos pratiques

  • Voir la salle
  • Réductions et abonnements
  • Comment venir ?
  • Information accessibilité
Mardi 9 février 2021 — 20h30
Grande salle Pierre Boulez - Philharmonie
Durée : environ 1h50 dont 1 entracte

Programme

  • Bryce Dessner
    Oeuvre nouvelle (création française)
  • Wolfgang Amadeus Mozart
    Concerto pour deux pianos n° 10
    Entracte
  • Antonín Dvořák
    Symphonie n° 9 "Du Nouveau Monde"

Distribution

  • Czech Philharmonic Orchestra
  • Semyon Bychkov, direction
  • Katia Labèque, piano
  • Marielle Labèque , piano
À l’automne 2019, Semyon Bychkov et le Czech Philharmonic Orchestra avaient consacré trois concerts à un compatriote du chef, Tchaïkovski ; en février 2021, ils interprètent cette fois un compositeur qui avait dirigé l’orchestre lors de ses premiers concerts, Dvorák.

Lorsqu’il avait quitté la tête de l’Orchestre de la WDR en 2010, Semyon Bychkov avait affirmé qu’il se contenterait d’exercer comme chef invité ; mais c’était sans compter sur les musiciens de l’Orchestre philharmonique tchèque, qui ont réussi à le faire revenir sur sa décision en 2018. Les musiciens de la phalange, dont Bychkov loue le « son particulier » (« Ce n’est pas une question de qualité, c’est une question d’identité. Le Czech Philharmonic a sa propre tradition, dans la manière dont les musiciens jouent leurs instruments, dont les instruments doivent sonner »), joueront une pièce qui pose la question du style « national » en jetant un pont entre deux continents : la Symphonie « Du Nouveau Monde » de Dvorák. Également, une œuvre nouvelle de Dessner (un répertoire que le chef apprécie de plus en plus) et le Double Concerto de Mozart avec des partenaires de longue date : Katia et Marielle Labèque.

Écouter et regarder

Antonín Dvořák : Symphonie no 9 en mi mineur op.95 "Nouveau Monde" - Orchestre de Paris, Tomas Netopil (direction)