Vers la page Accessibilité Menu mobile Menu principal Aller au contenu principal Pied de page Plan du site Recherche

Philharmonie de Paris - Page d'accueil

À la mémoire d’un ange

Orchestre du Conservatoire de Paris - Louis Langrée - Christian Tetzlaff - Webern, Berg, Brahms
Grande salle Pierre Boulez - Philharmonie
Durée : environ 2h00 dont 1 entracte

Programme

Anton Webern
Passacaille
Alban Berg
Concerto pour violon "A la mémoire d'un ange"
Entracte
Johannes Brahms
Symphonie n°4

Distribution

Orchestre du Conservatoire de Paris
Louis Langrée, direction
Christian Tetzlaff, violon

Brahms, Webern, Berg par l’Orchestre du Conservatoire de Paris sous la baguette de Louis Langrée : trois œuvres viennoises nées dans l’espace d’un demi-siècle, de 1885 à 1935, se répondent tout en interrogeant le rapport de la musique et de la création au passé.

En 1885, Brahms achève sa Quatrième Symphonie sur une monumentale passacaille : il s’agit à la fois d’un geste jamais vu dans l’histoire de la symphonie et d’une manière de se réaffirmer, par le biais du recours à un genre musical baroque, comme un « grand initié admis dans la confrérie des maîtres d’autrefois », selon les mots d’Alfred Einstein. C’est de ce mouvement que se souvient Webern dans sa propre Passacaille, œuvre de jeunesse encore fortement marquée par le romantisme. Berg, quant à lui, affirme avec le Concerto « À la mémoire d’un ange » les possibilités expressives de la musique dodécaphonique, tout en citant, outre une chanson populaire, un choral de Bach, compositeur qui fécondait également le finale de la symphonie de Brahms.

Coproduction Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris, Philharmonie de Paris
Karina-Canellakis

Grande salle Pierre Boulez - Philharmonie

Découvrir la salle

Comment venir

Porte de Pantin
M5 Métro ligne 5 3B Tramway 3B
Adresse
221 avenue Jean-Jaurès, 75019 Paris

À découvrir

Concert symphonique

Brahms

15 & 16 décembre 2021
Pour écrire des symphonies, Brahms attendit de se sentir affranchi de la grande ombre de Beethoven. Mais, des quatre qu…
Infos et réservation