Vers la page Accessibilité Menu mobile Menu principal Aller au contenu principal Pied de page Plan du site Recherche
Message d’information

Enfants & familles

Pour des raisons techniques, nous n’avons pas pu ouvrir à la vente les activités et spectacles enfants et famille. La mise en vente est reportée au jeudi 2 juin, 12h.

En savoir plus

Philharmonie de Paris - Page d'accueil

Bach / Concertos pour piano

Orchestre de chambre de Paris - Lars Vogt - Danae Dörken - David Fray - Marie-Ange Nguci - Antje Weithaas
Concert symphonique
Grande salle Pierre Boulez - Philharmonie
Durée : environ 2h10 dont 1 entracte

Programme

Distribution

Johann Sebastian Bach
Concerto n° 3 en ré majeur, BWV 1054
György Kurtág
Trois pièces pour violon et piano op. 14
Johann Sebastian Bach
Concerto n° 5 en fa mineur, BWV 1056
György Kurtág
Das alte Jahr vergangen ist, BWV 614
Johann Sebastian Bach
Concerto en ut majeur BWV 1061
Entracte
Concerto n° 1 en ré mineur, BWV 1052
György Kurtág
Hommage à Pierre Boulez
(extrait de Játékok)
Jatek a vegtelennel
(extrait de Játékok)
Johann Sebastian Bach, György Kurtág
Actus tragicus (Gottes Zeit ist die allerschönste Zeit), BWV 106
György Kurtág
Les Adieux in Janaceks Manier
(extrait de Játékok)
Johann Sebastian Bach
Concerto en la mineur, BWV 1065
Orchestre de Chambre de Paris
Lars Vogt, piano, direction
Danae Dörken, piano
David Fray, piano
Marie-Ange Nguci, piano
Antje Weithaas, violon

Lise de la Salle et Martin Helmchen ont été contraints d’annuler leur participation à ce concert. Ils sont remplacés par Danae Dörken et David Fray. 



Lars Vogt, à la fois au piano et à la direction, orchestre un programme qui mêle aux concertos pour claviers de Bach (donnés avec l’Orchestre de chambre de Paris) des pièces de Kurtág.

Aussi bien Bach que Kurtág pratiquaient le jeu de la transcription et plus largement de l’intertextualité : ainsi, les concertos pour claviers de Bach interprétés par Lars Vogt et l’Orchestre de chambre de Paris, avec le concours de David Fray, Marie-Ange Nguci et Danae Dörken, suivant les effectifs, furent souvent composés pour d’autres instruments et ensuite arrangés. Kurtág, quant à lui, a transcrit de nombreuses œuvres de ses prédécesseurs, et en particulier des cantates de Bach pour un ou deux pianos. Des pièces extraites de sa collection des Játékok se trouvent intercalées dans ce programme consacré au cantor. Parue en neuf volumes entre 1979 et 2017, cette série est « destinée à l’expérimentation », selon le compositeur, qui met l’accent sur les notions de plaisir, de joie et de liberté.

Coproduction Orchestre de chambre de Paris, Philharmonie de Paris
Karina-Canellakis

Grande salle Pierre Boulez - Philharmonie

Découvrir la salle

Comment venir

Porte de Pantin
M5 Métro ligne 5 3B Tramway 3B
Adresse
221 avenue Jean-Jaurès, 75019 Paris

Pour repartir après ce concert

taxi G7