Vers la page Accessibilité Menu mobile Menu principal Aller au contenu principal Pied de page Plan du site Recherche

Philharmonie de Paris - Page d'accueil

Harmonie du soir

Orchestre national d’Île-de-France - Case Scaglione - Simone Lamsma - Clyne, Britten, Beethoven
Concert symphonique
Grande salle Pierre Boulez - Philharmonie

Programme

Distribution

Anna Clyne
This Midnight Hour
Benjamin Britten
Concerto pour violon
Entracte
Ludwig van Beethoven
Symphonie n° 6 « Pastorale »
Orchestre national d’Île-de-France
Case Scaglione , direction
Simone Lamsma , violon

Un pilier du répertoire, la Pastorale de Beethoven, voisine avec deux œuvres considérablement moins connues : le Concerto pour violon de Britten et This Midnight Hour, écrit par Anna Clyne pour l’Orchestre National d’Île-de-France.

Le Concerto pour violon de Britten est une œuvre encore rare au concert, en raison de sa redoutable difficulté technique et de son expressivité très intérieure. Il est servi par Simone Lamsma, familière de cette partition touchante, avec laquelle elle a remporté le Concours de violon Britten en 2004 et qu’elle a rejouée de nombreuses fois depuis. La Pastorale est la plus radieuse et la plus confiante des partitions orchestrales de Beethoven. Si quelques ombres se glissent, elles disparaissent aussitôt. Certes, l’Orage trouble un instant l’effusion paisible, une rupture s’avérant nécessaire pour maintenir en éveil l’attention de l’auditeur. Mais cette tempête, d’autant plus spectaculaire qu’elle reste brève, met en valeur la lumineuse quiétude des autres épisodes. La partition a fasciné bien des musiciens romantiques, qui ont vu là une préfiguration de leurs recherches et de leurs aspirations : une œuvre à programme et l’exaltation de la nature. Toutefois, en dépit des titres inscrits en tête de ses mouvements, sa narration se limite à l’idée d’une contrée idyllique, peuplée de paysans francs et enjoués, brièvement perturbée par le fracas du tonnerre. Elle ne s’inspire d’aucun substrat littéraire et ne livre pas une autobiographie romancée, au contraire de ce que réalisera Berlioz dans sa Symphonie fantastique

Production Orchestre National d’Île-de-France

Concert enregistré par France Musique

Karina-Canellakis

Grande salle Pierre Boulez - Philharmonie

Découvrir la salle

Comment venir

Porte de Pantin
M5 Métro ligne 5 3B Tramway 3B
Adresse
221 avenue Jean-Jaurès, 75019 Paris

À découvrir

Concert symphonique

Soirée Offenbach

Dimanche 18 décembre 2022 à 16h00
Dans l’esprit de la tradition germanique des concerts de fin d’année, l’Orchestre National d’Île-de-France propose une…
Infos et réservation
Concert symphonique

Terres de Finlande

Mardi 14 mars 2023 à 20h00
En 1900, la Symphonie n°1 de Sibelius fait de la Finlande une grande nation musicale. Bien plus tard, Esa-Pekka Salonen…
Infos et réservation
Concert symphonique

Orage et Passions

Mardi 28 mars 2023 à 20h00
L'Orchestre national d’Île-de-France dirigé par Vassily Sinaisky interprète la tempétueuse Dixième de Chostakovitch…
Infos et réservation
Concert symphonique

Rendez-vous avec Mahler

Mardi 9 mai 2023 à 20h00
Delphine de Vigan et Case Scaglione nous plongent dans la tempétueuse et véhémente odyssée de la Cinquième de Mahler. 
Infos et réservation