Concert vocal

Les Vêpres de la Vierge

Jordi Savall

Jordi SavallJordi Savall © David Ignaszewski
Événement(s) passé(s)

Infos pratiques

  • Voir la salle
  • Tarifs et abonnements
  • Comment venir ?
  • Information accessibilité
Mercredi 18 novembre 2015 — 20h30
adulte
Grande salle Pierre Boulez - Philharmonie

Programme

  • Claudio Monteverdi
    Vespro della Beata Vergine da concerto composta sopra canti fermi, 1610

Distribution

  • La Capella Reial de Catalunya
  • Le Concert des Nations
  • Jordi Savall, direction
  • Maria Cristina Kiehr, soprano
  • Lia Serafini, soprano
  • Monica Piccinini, soprano
  • Elisabetta Tiso, soprano
  • David Sagastume, contre-ténor
  • Cyril Auvity, ténor
  • Lluis Vilamajó, ténor
  • Furio Zanasi, baryton
  • Stephan MacLeod, basse
  • Daniele Carnovich, basse
Afin de préparer votre venue et de faciliter les contrôles liés au plan Vigipirate renforcé à la Philharmonie de Paris, nous vous remercions de vous présenter aux entrées en avance.



Jordi Savall revisite les Vêpres de la Vierge, imposante partition de Monteverdi qui emprunte certains de ses motifs à l’Orfeo.

On ne présente plus la Capella Reial de Catalunya et son petit frère instrumental Le Concert des Nations, portés tous deux à l’excellence par leur fondateur (avec Montserrat Figueras) Jordi Savall. Leur dévouement à la musique du Siècle d’Or espagnol ne les a pas empêchés de donner des interprétations de référence de nombreux compositeurs étrangers, parmi lesquels Monteverdi tient une place de choix. Leur fréquentation des Vêpres de la Vierge ne date ainsi pas d’hier : la parution en 2007 de leur enregistrement de 1988 à la basilique Santa Barbara de Mantoue (où l’œuvre avait probablement été interprétée pour la première fois du vivant de Monterverdi) en avait donné un témoignage parlant, vibrant d’une émotion rare. Presque trente ans plus tard, leur émerveillement demeure devant cette partition fondamentale, ouvrant à une ère nouvelle d’expressivité, qui joint le plus recueilli au plus monumental avec une souplesse inouïe.

Voir la note de programme