Concert vocal

Contraltos

Orfeo 55 - Nathalie Stutzmann - Vivaldi, Porpora, Lotti, Haendel, Bononcini

Nathalie StutzmannNathalie Stutzmann © Simon Fowler
Orfeo 55Orfeo 55 © DR
Événement(s) passé(s)

Pour repartir après ce concert

  • Navettes gratuites

Infos pratiques

  • Voir la salle
  • Réductions et abonnements
  • Comment venir ?
  • Information accessibilité
Mercredi 23 janvier 2019 — 20h30
Salle des concerts - Cité de la musique
Durée : environ 1h44 dont 1 entracte

Programme

  • Antonio Lotti
    Ouverture d'Alessandro Severo
  • Georg Friedrich Haendel
    Giulio Cesare
    "L'aure che spira" (Sesto)
    Rinaldo
    "Sorge nel petto" (Goffredo)
  • Antonio Lotti
    Sinfonia de l'acte III d'Alessandro Severo
  • Giovanni Bononcini
    Griselda
    "Dal mio petto" (Griselda)
  • Antonio Vivaldi
    Bajazet
    "E morto si... Svena, uccidi, abbatti, atterra" (Asteria)
  • Georg Friedrich Haendel
    Berenice
    Sinfonia de l'acte III
    Tamerlano
    "Dal crudel che mi tradita" (Irene)
  • Antonio Vivaldi
    Concerto pour basson en sol majeur RV 493
    Largo
  • Nicola Porpora
    Meride e Selinunte
    "Torbido intorno al core"
    Entracte
  • Georg Friedrich Haendel
    Rinaldo
    "Mio cor che mi sai dire" (Goffredo)
    Ariodante
    Ouverture de l'acte II
  • Nicola Porpora
    Semiramide riconosciuta
    "Tradita, Sprezzata" (Semiramide)
  • Giovanni Bononcini
    Griselda
    "Caro Addio dal labro amato" (Griselda)
  • Georg Friedrich Haendel
    Berenice
    Andante larghetto
    Amadigi
    Gavotta
    Amadigi
    "Pena tiranna" (Dardano)
  • Antonio Vivaldi
    Concerto pour luth en ré majeur RV 493 / Largo
    Tito Manlio
    "Di verde ulivo" (Vitellia)
  • Georg Friedrich Haendel
    Ariodante
    "Dover, Giustizia" (Polinesso)

Distribution

  • Orfeo 55
  • Nathalie Stutzmann, direction, contralto
Proposé par Nathalie Stutzmann, le programme Contralto explore les plus beaux airs écrits au XVIIIe siècle par Vivaldi, Haendel, Porpora...

Nathalie Stutzmann et Orfeo 55 proposent un subtil mélange d’arias très connues écrites pour la voix de contralto, d’arias plus rares de Haendel, comme « Mio cor che mi sai dire » (extrait de Rinaldo), écrite pour Francesca Vanini Boschi, célèbre contralto italienne qui chanta beaucoup pour Haendel, fascinant ses auditeurs par « la beauté de ses ornementations », mais aussi d’"arias féroces" comme « Penna tiranna » (Amadigi de Haendel), écrite pour Diana Vico, grande contralto vénitienne connue pour ses liens avec Vivaldi et Haendel. La Vico était spécialiste des rôles masculins travestis, c’était une chanteuse au timbre profond et au tempérament dramatique inégalé. Le programme comporte également des airs de compositeurs moins connus comme « Tradita, sprezzata » (Semiramide de Porpora), rôle-titre écrit pour La Fachinelli, belle contralto qui, dans cet opéra, eut pour partenaires les castrats Farinelli et Nicolino. Elle participa également à de nombreux opéras de Broschi, Duni, Giacomelli ou encore Vinci.