Concert vocal

Libertà !

Pygmalion - Raphaël Pichon - Mozart

Raphaël PichonRaphaël Pichon © Igor Studio
Mari EriksmoenMari Eriksmoen © Sveinung Bjelland
Mardi 17 décembre 2019 à 20h30

Pour repartir après ce concert

  • Navettes gratuites
  • Taxi G7

Infos pratiques

  • Voir la salle
  • Réductions et abonnements
  • Comment venir ?
  • Information accessibilité
Mardi 17 décembre 2019 — 20h30
Grande salle Pierre Boulez - Philharmonie
Durée : environ 2h35 dont 1 entracte

Programme

  • Wolfgang Amadeus Mozart
    Airs de concert et scènes extraites d'opéras inachevés
    Canons et nocturnes
  • Première partie
  • Entracte
  • Deuxième partie

Distribution

  • Pygmalion
  • Raphaël Pichon, direction
  • Mari Eriksmoen, soprano
  • Siobhan Stagg, soprano
  • Adèle Charvet, mezzo-soprano
  • Linard Vrielink, ténor
  • John Chest, baryton
  • Nahuel Di Pierro, basse
Chanteur devenu chef, Raphaël Pichon accorde une attention particulière à la voix. Lorsqu’il lance l’ensemble Pygmalion en 2005, celui-ci est d’emblée un orchestre et un chœur : l’idéal pour explorer l’opéra. Ici, celui, en devenir, de Mozart.

On dit souvent que l’essence même de l’écriture mozartienne est opératique. Mais cette fluidité expressive, cette magie du mariage des voix en parfaite alchimie avec la narration, sont le fruit d’un travail intense. C’est ce laboratoire de l’opéra, à la fois envers du décor et maturation esthétique, que nous révèlent Raphaël Pichon et ses complices, comme de véritables pygmalions du génie mozartien. Avant les chefs-d’œuvre que sont la trilogie Da Ponte ou La Flûte enchantée, Mozart a ainsi composé des dizaines d’airs, qui préfigurent ses futurs tubes, mais aussi ébauché des opéras (comme Zaïde qui annonce L’Enlèvement au sérail), à la recherche autant du ton adapté et de la vocalité propice que d’un livret à sa mesure. Viva la libertà!
 

Sabine Devieilhe attend un heureux évènement, elle est donc contrainte de renoncer à sa participation à ce concert. Elle est remplacée par Mari Eriksmoen.

Stéphanie d’Oustrac a été contrainte d’annuler sa participation à ce concert. Elle est remplacée par Adèle Charvet.