Concert vocal

Monteverdi / Sir John Eliot Gardiner

English Baroque Soloists - The Monteverdi Choir

Sir John Eliot GardinerSir John Eliot Gardiner © Gert Mothes
Jeudi 16 avril 2020 à 20h30

Pour repartir après ce concert

  • Navettes gratuites
  • Taxi G7

Infos pratiques

  • Voir la salle
  • Réductions et abonnements
  • Comment venir ?
  • Information accessibilité
Jeudi 16 avril 2020 — 20h30
Grande salle Pierre Boulez - Philharmonie
Durée : environ 2h10 dont 1 entracte

Programme

  • Claudio Monteverdi
    Selva morale e spirituale, 1641
    (extraits)
    O ciechi, ciechi
    Dixit Dominus Secundo
    Confitebor Terzo alla Francese
    Salve Regina, Audi caelum
    Beatus Vir Primo
    Entracte
  • Claudio Monteverdi
    Madrigaux
    Hor ch'el ciel e la terra (Livre VIII, 1638)
    Lamento della Ninfa (Livre VIII, 1638)
    Lagrime d'Amante al Sepolcro dell'Amata (Livre VI, 1614)
    Il Ballo delle Ingrate (Livre VIII), scène finale

Distribution

  • English Baroque Soloists
  • The Monteverdi Choir
  • Sir John Eliot Gardiner, direction
  • Francesca Boncompagni, soprano
  • Anna Dennis, soprano
  • Julia Doyle, soprano
  • Mariana Flores, soprano
  • Silvia Frigato, soprano
  • Francesca Biliotti, alto
  • Michal Czerniawski, alto
  • Sean Clayton, ténor
  • Peter Davoren, ténor
  • Gareth Treseder, ténor
  • Zachary Wilder, ténor
  • Alex Ashworth, basse
  • Gianluca Buratto, basse
  • John Taylor Ward, basse
Largement méconnu, le recueil Selva morale e spirituale de Claudio Monteverdi profite de l’approche passionnée et érudite de Sir John Eliot Gardiner.

C’est sous le signe de Monteverdi que Sir John Eliot Gardiner a commencé sa carrière, en fondant le Monteverdi Choir en 1964. De sa prolifique discographie montéverdienne, la Selva morale e spirituale (1641) est encore absente. La « forêt » (selva) du titre désigne simplement une anthologie un peu désordonnée : on y trouve des madrigaux, une messe en style ancien, deux Magnificat, des motets… Une diversité de styles pleinement représentative de la vie musicale, telle qu’elle se manifestait à Saint Marc de Venise dont Monteverdi fut le maître de chapelle à la fin de sa carrière.