Concert

Les Dissonances - David Grimal

Quatuor Les Dissonances

David GrimalDavid Grimal © Benoît Linero
Événement(s) passé(s)

Infos pratiques

  • Voir la salle
  • Réductions et abonnements
  • Comment venir ?
  • Information accessibilité
Lundi 9 février 2015 — 20h30
Salle des concerts - Cité de la musique

Programme

  • Felix Mendelssohn
    Le Songe d'une nuit d'été Ouverture
  • György Ligeti
    Quatuor à cordes n° 1 "Métamorphoses nocturnes"
    Entracte
  • Jean Sibelius
    Concerto pour violon

Distribution

  • Les Dissonances
  • Quatuor Les Dissonances
  • David Grimal, direction, violon
  • Hans Peter Hofmann, violon
  • David Gaillard, alto
  • Xavier Phillips, violoncelle
L’ensemble Les Dissonances aime les concerts à géométrie variable. L’ouverture du Songe d’une nuit d’été – elle évoque le royaume enchanté d’Obéron – sert de prélude au concerto virtuose de Sibelius et au premier quatuor de Ligeti aux accents bartókiens.

Fidèle à son souci de diversité, qui prend la forme de concerts à géométrie variable, l’ensemble les Dissonances fait cohabiter les types de formations, les genres et les époques. Œuvre d’un prodige âgé seulement de dix-sept ans, l’ouverture du Songe d’une nuit d’été déploie ses cordes immatérielles, dans une atmosphère toute féerique. Cent-vingt ans plus tard, on peut retrouver certains échos mendelssohniens dans quelques bruissements impalpables du Premier Quatuor de Ligeti. Page d’un seul tenant,  elle se distingue pourtant avant tout par son caractère symphonique puissamment charpenté et doit beaucoup au Bartok du Quatrième Quatuor. Enfin, un des plus célèbres concertos pour violon, créé en 1905 sous la direction de Richard Strauss, dont la mélodie ardemment lyrique constitue un des débuts les plus prenants de la littérature concertante.


Coproduction Les Dissonances, Philharmonie de Paris.

En lien avec ce concert

Culture musicale

Une semaine, une œuvre

Felix Mendelssohn - Le Songe d’une nuit d’été — 11/02/2015 - 15h00