n
Concert

Maelström

Ensemble intercontemporain

Grande Salle Pierre BoulezGrande Salle Pierre Boulez © William Beaucardet
Événement(s) passé(s)

Infos pratiques

  • Voir la salle
  • Réductions et abonnements
  • Comment venir ?
  • Information accessibilité
Vendredi 9 octobre 2015 — 20h30
Salle des concerts - Cité de la musique

Programme

  • Nicolas Crosse / Éric-Maria Couturier
    Insecte à [pwal] Improvisation
  • George Crumb
    Black Angels , pour quatuor à cordes électrifié
  • Edmond Campion / Kurt Hentschlager
    CLUSTER-X (création mondiale, commande de l'Ensemble intercontemporain et d'Arcadi Ile-de-France)
    Entracte
  • Matthias Pintscher
    beyond (a system of passing), pour flûte
  • Franck Vigroux
    Tempest. Performance audiovisuelle

Distribution

  • Ensemble intercontemporain
  • Jayce Ogren, direction
  • Sophie Cherrier, flûte
  • Jeanne-Marie Conquer, violon
  • Hae-Sun Kang, violon
  • Odile Auboin, alto
  • Eric-Maria Couturier, violoncelle
  • Nicolas Crosse, contrebasse
  • Kurt Hentschläger, composition électronique et vidéo
  • Edmund Campion, composition instrumentale et traitement sonore en temps réel
  • Franck Vigroux, Electroniques
  • Antoine Schmitt, vidéo live
  • Technique EIC
Les arts numériques entrent dans l’une de ces zones de turbulences que l’Ensemble intercontemporain organise depuis 2013.

Black Angels s’inscrit au rang des chefs d’œuvre du grand compositeur américain George Crumb : une page puissante et évocatrice, réclamant un investissement particulier des membres du quatuor, qui doivent chuchoter, psalmodier, jouer des maracas, frotter leur archet sur un gong ou des verres de cristal différemment remplis. Tout un monde de sonorités, éthérées et démoniaques… Kurt Hentschläger crée quant à lui des installations audiovisuelles. Réalisé avec Edmund Campion, Cluster-X se fonde sur l’inquiétante étrangeté de représentations en 3D de créatures humanoïdes semblant tourbillonner comme le vent.  Créé en 2013 par Emmanuel Pahud au festival de Salzbourg, Beyond de Matthias Pintscher alterne plages méditatives et virtuosité volontiers fantasque. Dans Tempest, les instruments de Franck Vigroux et les algorithmes d’Antoine Schmitt font naître et se développer, à partir de la soupe primitive à l’origine de l’univers, d’étonnantes entités sonores et visuelles.
Coproduction Arcadi Ile de France, Ensemble intercontemporain, Philharmonie de Paris.
Dans le cadre de Némo, Biennale internationale des arts numériques - Paris/Ile-de- France

En lien avec ce concert

Clé d'écoute

Arts numériques et création musicale