Concert

Le Miracle de la rose

Ensemble intercontemporain

Matthias PintscherMatthias Pintscher © F. Ferville
Événement(s) passé(s)

Infos pratiques

  • Voir la salle
  • Réductions et abonnements
  • Comment venir ?
  • Information accessibilité
Mercredi 23 mars 2016 — 20h30
Salle des concerts - Cité de la musique

Programme

  • Manfred Trojahn
    Nocturne - Minotauromachia, pour ensemble Création mondiale, commande de l'Ensemble intercontemporain
  • Matthias Pintscher
    Mar'eh, pour violon et ensemble Création mondiale de la version pour ensemble, commande de l'Ensemble Intercontemporain
    Entracte
  • Hans Werner Henze
    Le Miracle de la Rose. Musique pour un clarinettiste et treize musiciens

Distribution

  • Ensemble intercontemporain
  • Matthias Pintscher, direction
  • Hae-Sun Kang, violon
  • Jérôme Comte, clarinette

Afin de préparer votre venue et de faciliter les contrôles liés au plan Vigipirate renforcé à la Philharmonie de Paris, nous vous remercions de vous présenter aux entrées en avance.



Roman d’inspiration autobiographique, Miracle de la rose (1946) de Jean Genet transfigure son expérience carcérale. Henze s’en inspire pour un “théâtre imaginaire”, dans lequel la clarinette solo incarne le personnage central du livre.

En 2010-2011, Matthias Pintscher a créé une première version de Mar’eh, concerto pour violon et ensemble. Le terme hébreu « Mar’eh » peut renvoyer à l’aura d’un visage, ou à la beauté d’une vision soudaine. La pièce se structure autour d’une ligne mélodique énoncée par le violon solo, que l’ensemble vient habiter pour former un corps sonore clair et transparent. Pour ce concert, le compositeur propose une nouvelle version, où l’orchestre initial est réduit à un ensemble. Cette réécriture aura sans doute pour effet d’épurer encore la « virtuosité concentrique » de cette partition. Miracle de la rose est le dernier roman écrit par Jean Genet alors qu’il était en prison. Dans son style si personnel où le classicisme de la langue se heurte à la crudité des situations, l’auteur y décrit la vie carcérale, avec ses brutalités quotidiennes et ses rapports charnels. En 1981, le compositeur allemand Hans Werner Henze se saisit de ce texte et en propose une transposition musicalisée où la clarinette joue un rôle majeur. D’autres figures du livre sont également symbolisées par divers pupitres instrumentaux disséminés dans l’ensemble. Née et développée à la marge des courants de l’avant-garde d’après-guerre, l’esthétique lyrique de Hans Werner Henze n’a pas laissé insensible un compositeur comme Manfred Trojahn, dont nous pourrons découvrir la nouvelle création à l’occasion de ce concert.
Coproduction Ensemble Intercontemporain Philharmonie de Paris

Ce concert est enregistré par France musique

En lien avec ce concert

Clé d'écoute

Matthias Pintscher face à ses maîtres

Manfred Trojahn / Hans Werner Henze — 23/03/2016 - 19h45