Vers la page Accessibilité Menu mobile Menu principal Aller au contenu principal Pied de page Plan du site Recherche
Message d’information

Pass sanitaire

Obligatoire pour les concerts dans la Grande salle Pierre Boulez dès le 18 juin.

En savoir plus

Philharmonie de Paris - Page d'accueil

Week-end Musiques à l'image
du 21 novembre 2015 au 9 décembre 2017
Toute la programmation

In Dreams : David Lynch revisited

Salle des concerts - Cité de la musique
Durée : environ 2h30 dont 1 entracte

Programme

1ère partie
Entracte
2ème partie

Distribution

Stuart Staples (Tindersticks)
Jehnny Beth (Savages)
Mick Harvey (ex The Bad Seeds)
Conor O' Brien (Villagers)
Cibo Matto
Stealing Sheep
Sophia Brous
Kirin J Callinan
David Coulter, direction musicale et concept original
Afin de préparer votre venue et de faciliter les contrôles liés au plan Vigipirate renforcé à la Philharmonie de Paris, nous vous remercions de vous présenter aux entrées en avance.



Depuis Eraserhead en 1977, jusqu’aux bandes originales d’Angelo Badalamenti pour Twin Peaks ou Mulholland Drive, David Lynch n’a cessé de convoquer la musique ou le son en réinventant leur place au cinéma.

Difficile d’oublier la scène du vénéneux Blue Velvet dans laquelle Dean Stockwell chante en playback In Dreams de Roy Orbison. C’est en fait toute l’œuvre de David Lynch qui est indissociable de la matière musicale, qu’elle vienne d’un certain patrimoine pop(ulaire) ou des partitions du compositeur Angelo Badalamenti pour Sailor & Lula, Twin Peaks, Lost Highway ou bien encore Mulholland Drive. Musique pure, effets sonores ou bruitages, Lynch convoque tous les sons, tous les bruits. Après avoir signé de beaux concerts-hommages à Tom Waits et John Lennon et Yoko Ono notamment, David Coulter revisite cette fois l’univers fascinant du cinéaste américain pour magnifier cette relation à part qu’il entretient avec la musique. Épaulé par un beau casting vocal, il s’accapare les œuvres de Badalamenti comme le songbook lynchien des chansons de David Bowie, Chris Isaak, Jimmy Scott et bien évidemment Roy Orbison. Un concert construit comme un rêve.
Karina-Canellakis

Salle des concerts - Cité de la musique

Découvrir la salle

Comment venir

Porte de Pantin
M5 Métro ligne 5 3B Tramway 3B
Adresse
221 avenue Jean-Jaurès, 75019 Paris