Concert

The War On Drugs

Other Lives

The war on drugsThe war on drugs © Dusdrin Condren
Événement(s) passé(s)

Infos pratiques

  • Voir la salle
  • Tarifs et abonnements
  • Comment venir ?
  • Information accessibilité
Lundi 6 juillet 2015 — 20h30
adulte
Salle des concerts - Cité de la musique

19h30
Agua Roja

Rarement Paris n’avait autant fleuré bon la Californie. Guitares à peine surf, chant évanescent et pop 70’s, les jeunes Parisiens d’Agua Roja affolent les géographes de l’indie rock. Calée entre les guitares de Benjamin Porraz et les claviers de Clément Roussel, la voix de November, tantôt claire parfois grandiloquente, est le fil d’Ariane d’un été indien de pop pure lorgnant parfois vers la new wave. Une vraie révélation.
Concert en accès libre

20h30

***
THE WAR ON DRUGS

Du rêve (indé) à la réalité (des lauriers). C’est ce qu’a rencontré Adam Granduciel en 2014. Le leader de The War On Drugs n’a sans doute pas compris comment Lost In The Dream, le certes impressionnant troisième album de son groupe jusqu’ici confidentiel, s’est retrouvé en tête de nombreux palmarès de fin d’année des médias spécialisés. Avec ce disque, le songwriter originaire du Massachusetts avait réussi à peaufiner son alliage singulier entre un rock’n’roll classique totalement assumé (Bruce Springsteen, Tom Petty, Bob Dylan, Dire Straits) et des sonorités assez contemporaines. Ancien complice de Kurt Vile, Granduciel plonge ses chansons dans un halo sonore onirique, à peine psychédélique. Un vrai rêve dans lequel il fait bon se prélasser voire se perdre.

OTHER LIVES

Les premières graines plantées par Other Lives furent essentiellement folk. Le groupe originaire de Stillwater en Oklahoma s’inscrivait à ses débuts dans cette scène néo-folk emmenée par les Fleet Foxes, Midlake et autres Bon Iver, avec un attachement réel pour les harmonies vocales léchées. Mais progressivement, la bande de Jesse Tabish a inspiré un air nouveau, osé des expériences inédites et étoffé son instrumentarium. Sans pour autant devenir un Radiohead américain, Other Lives a pris ces dernières années une toute autre envergure. L’ADN folk est toujours présent mais la formation ayant désormais jeté l’ancre à Portland dans l’Oregon se love dans des textures moins boisées, plus grandioses voire un brin électroniques, comme le prouve son troisième album Rituals.

Écouter et regarder

The War on Drugs - Under The Pressure (Official Video)

Other Lives - Reconfiguration (Official Video)