Concert

Pixvae / Théo Ceccaldi "Freaks"

Under The Radar

FreaksFreaks © J. Pretel
PixvaePixvae © DR
Événement(s) passé(s)

Infos pratiques

  • Réductions et abonnements
  • Comment venir ?
  • Information accessibilité
Mardi 6 septembre 2016 — 20h30
La Dynamo de Banlieues Bleues
Entracte

Distribution

  • Freaks
  • Théo Ceccaldi, composition, violon
  • Benjamin Dousteyssier, saxophones
  • Quentin Biardeau, saxophone, claviers
  • Giani Caserotto, guitare
  • Valentin Ceccaldi, violoncelle
  • Etienne Ziemniak, batterie
  • Pixvae
  • Alejandra Charry, voix
  • Margaux Delatour, voix
  • Jaime Salazar, percussions, voix
  • Romain Dugelay, saxophone alto
  • Damien Cluzel, guitare
  • Léo Dumont, batterie
Placement debout

Tarif unique : 10 €



1/ Théo Ceccaldi Freaks
Embarqué dès son plus jeune âge dans des études classiques, mais de tout temps attiré par la liberté du jazz, Théo Ceccaldi a véritablement trouvé sa voix en faisant le lien entre la tradition chambriste occidentale et l’improvisation libre. Il figure assurément parmi les grandes révélations de la scène jazz hexagonale contemporaine. Avec Freaks, il continue d’explorer une écriture audacieuse mais jamais hermétique autour d’un répertoire de compositions inédites. Pour ce projet, il s’est entouré d’une nouvelle équipe de musiciens virtuoses, inventifs et improvisateurs chevronnés. Il a fait le choix d’un instrumentarium plus électrique et étoffé, tranchant radicalement avec l’univers acoustique de ses précédents projets pour explorer la richesse des timbres au service d’une musique communicative dans ses explosions comme dans ses plus intimes nuances.

2/ Pixvae
Certaines racines peuvent être noueuses. Celles de Pixvae le sont assurément. Tout comme le palmier-pêche hybride auquel il emprunte son nom, ce groupe insolite est le fruit d’origines croisées, un espace de branchements où les mélodies chaleureuses et l’ambivalence de la musique afro-colombienne rencontrent l’énergie du rock et la culture hétéroclite du jazz. Confrontant les mondes, éclatant les repères, fusionnant des « traditions » disparates, Pixvae incarne ainsi une alchimie insoupçonnée entre le jazzcore et le currulao : un répertoire qui secoue la perception, bouleverse les entrailles et éveille l’imaginaire. La puissance électrique accompagne et sublime des chants porteurs de transe, invitant à un «pensons ailleurs».

Production La Dynamo de Banlieues Bleues

Jazz à la Villette

DU 30 AOÛT AU 9 SEPTEMBRE 2018

Grand rendez-vous de la rentrée, Jazz à la Villette déploie toute la palette du jazz et croise les genres, panorama vivant d’une musique qui évolue sans cesse.