Concert

Thomas Enhco & friends

1re partie : Mammal Hands

Thomas EnhcoThomas Enhco © DR
Vassilena Serafimova & Thomas Enhco Vassilena Serafimova & Thomas Enhco © S. Vincent
Mammal HandsMammal Hands © Simon Hunt
Événement(s) passé(s)

Infos pratiques

  • Voir la salle
  • Réductions et abonnements
  • Comment venir ?
  • Information accessibilité
Dimanche 3 septembre 2017 — 16h00
Salle des concerts - Cité de la musique

Programme

    Entracte

Distribution

  • Mammal Hands
  • Jordan Smart, saxophone
  • Nick Smart, piano
  • Jesse Barrett, batterie, tabla
  • Thomas Enhco & friends
  • Solo
  • Thomas Enhco, piano
  • Duo
  • Thomas Enhco, piano
  • Vassilena Serafimova, marimba
  • Trio
  • Thomas Enhco, piano
  • Jérémy Bruyère, contrebasse
  • Nicolas Charlier, batterie
  • Et invités:
  • Hugh Coltman, chant
  • Adrien Sanchez, saxophone
Assis - Placement libre
Plein tarif : 26€ / Tarif réduit : 23€*
Tarif jeunes : 21€* / Formule festival : 21€


1/ Mammal Hands
Adoubé par Bonobo, Gilles Peterson et Jamie Cullum, Mammal Hands offre une fusion assez hypnotique entre jazz, folk, world, musique répétitive et électro. Formé en 2012, le trio britannique composé de Nick Smart au piano, Jesse Barrett à la batterie et Jordan Smart au saxophone puise aussi bien son inspiration dans la transe chamanique de la musique africaine que dans le folklore irlandais ou des pays de l’Est, mais aussi chez Steve Reich et Philip Glass. Il n’est guère étonnant que ce nouveau diamant de la scène anglaise ait été comparé au Portico Quartet et à GoGo Penguin dans sa capacité à naviguer entre jazz et textures électroniques. Des comparaisons qui n’empêchent pas Mammal Hands d’avoir déjà son propre son.


2/ Thomas Enhco & friends
Thomas Enhco est de cette génération de pianiste à 360° ! Il n’a pas 30 ans mais a déjà joué avec un nombre ahurissant de musiciens, venus du jazz évidemment mais aussi du classique ou de la chanson. Et de Mike Stern à Jane Birkin en passant par Jack DeJohnette, Maxim Vengerov, Vadim Repin, Daniel Humair, Ibrahim Maalouf, Christophe ou bien encore la percussionniste bulgare Vassilena Serafimova, pour n’en citer que quelques-uns, il a embarqué son piano sur tous les sentiers possibles. En trio comme en solo, Thomas Enhco est surtout un improvisateur inspiré. Un improvisateur qui comme son idole Keith Jarrett aime flouter les frontières entre jazz et classique, et qui s’applique surtout à placer la narration au cœur de sa musique, qu’il soit lyrique ou plus introspectif. Des valeurs à retrouver dans cette carte blanche que le pianiste parisien partagera en solo, duo et trio et avec plusieurs invités: Hugh Coltman au chant et Adrien Sanchez au saxophone.

Jazz à la Villette

DU 29 AOÛT AU 10 SEPTEMBRE 2019

Grand rendez-vous de la rentrée, Jazz à la Villette déploie toute la palette du jazz et croise les genres, panorama vivant d’une musique qui évolue sans cesse.