Concert

Berlioz & Friends

Orchestre Pasdeloup - Mykola Diadiura - Benoît Marin - Shuichi Okada - Simon Ghraichy

Mykola DiadiuraMykola Diadiura © Axel Saxe
Samedi 25 mai 2019 à 15h00

S’abonner

Infos pratiques

  • Voir la salle
  • Tarifs et abonnements
  • Comment venir ?
  • Information accessibilité
Samedi 25 mai 2019 — 15h00
Grande salle Pierre Boulez - Philharmonie
Durée : environ 1h30

Programme

  • Hector Berlioz
    La Damnation de Faust / (extraits)
    Harold en Italie / (extraits)
    Roméo et Juliette / Extraits
  • Niccolò Paganini
    La Campanella
  • Georges Bizet
    Carmen (Entracte)
  • Franz Liszt
    Fantaisie hongroise pour piano et orchestre
  • Carl Maria von Weber / Hector Berlioz
    Invitation à la valse

Distribution

  • Orchestre Pasdeloup
  • Mykola Diadiura, direction
  • Benoît Marin, alto
  • Shuichi Okada, violon
  • Simon Ghraichy, piano

Ce programme de l’Orchestre Pasdeloup révèle les correspondances qu'entretiennent les œuvres de Berlioz avec celles de ses contemporains. Romantique en tous points, Hector Berlioz puisa dans ses amitiés des idées qui furent décisives dans l’élaboration de sa musique.

Hector Berlioz nourrissait son activité créatrice de ses rencontres, de ses enchantements au théâtre, de ses amours passionnées et de chaleureuses amitiés. Le début de son parcours ressemble à celui de Georges Bizet : après avoir remporté le prix de Rome, les deux compositeurs effectuent un séjour initiatique en Italie qui eut un impact considérable sur leur formation artistique et sentimentale. La relation de Berlioz avec Paganini fut, elle, mouvementée : le virtuose italien lui commanda Harold en Italie qu’il refusa de jouer, avant d’en reconnaître au crépuscule de sa vie la beauté sobre et émouvante. Avec Liszt, Berlioz partagea une amitié sincère et généreuse : après avoir entendu la Symphonie fantastique en 1830, le génial Hongrois la transcrivit quelques années plus tard dans une magnifique version pour piano.

Production Concerts Pasdeloup

Écouter et regarder

Franz Liszt : Fantaisie sur des airs populaires hongrois S.123 - Gewandhausorchester Leipzig, Michel Béroff (piano), Kurt Masur (direction)
Niccolò Paganini : Concerto pour violon n° 2 en si mineur op. 7, III. Rondo à la clochette, « La Campanella » - Orchestre Philharmonique de Londres, Salvatore Accardo (violon), Charles Dutoit (direction)
Carl Maria von Weber : Invitation à la danse op. 65 - Berliner Philharmoniker, Herbert von Karajan (direction)