Concert

Passion selon saint Matthieu - Bach

Le Concert des Nations - La Capella Reial de Catalunya - Jordi Savall

Jordi SavallJordi Savall © DR
Matthias WinckhlerMatthias Winckhler © Shirley Suarez
Jeudi 18 avril 2019 à 20h30

S’abonner

Pour repartir après ce concert

  • Navettes gratuites
  • Taxi G7

Infos pratiques

  • Voir la salle
  • Tarifs et abonnements
  • Comment venir ?
  • Information accessibilité
Jeudi 18 avril 2019 — 20h30
Grande salle Pierre Boulez - Philharmonie

Programme

  • Johann Sebastian Bach
    Passion selon Saint Matthieu

Distribution

  • Le Concert des Nations
  • La Capella Reial de Catalunya
  • Veus - Cor Infantil Amics de la Unio
  • Josep Vila I Jover, direction choeur
  • Jordi Savall, direction
  • Matthias Winckhler, baryton-basse (Jésus)
  • Marta Mathéu, soprano
  • Rachel Redmond, soprano
  • Nils Wanderer, contre-ténor
  • Marc Mauillon, baryton
  • Lluis Vilamajó, chef de choeur
Après avoir proposé sa reconstitution de la Passion selon saint Marc à la Philharmonie en 2018, Jordi Savall relit cette fois la Passion selon saint Matthieu. Sous sa direction, tout revit autrement…

« S’il y a quelqu’un qui doit tout à Bach, c’est bien Dieu », écrit Cioran. Cela ne saurait être plus vrai que dans la Passion selon saint Matthieu. Une œuvre monumentale, quintessentielle : puissante, fleuve, et si variée dans les trésors qu’elle offre. Bref, une œuvre géniale, qui donne à la Passion du Christ l’une de ses plus merveilleuses représentations artistiques. Si elle connaît probablement une première création le Vendredi saint 1727, Bach la reverra par deux fois. En dépit des circonstances de sa genèse, ainsi que de sa destination, Bach produit là un sommet de théâtralité musicale. Le dispositif orchestral et choral double (dans un geste stéréophonique), tout comme l’écriture, si dynamique, du récit de l’Évangéliste et la subtilité avec laquelle sont décrits les états d’âme des protagonistes (compassion, abandon, amertume, accablement), tout contribue à faire de l’évangile une expérience de musique hautement dramatique. Au point qu’il est aujourd’hui impossible de lire ce passage des évangiles sans songer à la musique dont Bach l’a sertie. L’ambition et l’envergure de l’œuvre ont toutefois contribué à ce qu’elle sombre dans l’oubli — jusqu’à ce qu’un certain Felix Mendelssohn la redécouvre, près d’un siècle après sa création.

En lien avec ce concert

Collège

Une semaine, une oeuvre

Johann Sebastian Bach, Les Passions — 17/04/2019 - 15h00

Écouter et regarder

Jean-Sébastien Bach : Passion selon Saint Matthieu BWV 244, Chœur : Kommt, Ihr Töchter, helft mir klagen - Amsterdam Baroque Orchestra, Ton Koopman (direction)
Jean-Sébastien Bach : Messe en si mineur BWV 232, Kyrie Eleison II - Le Concert des Nations, La Capella Reial De Catalunya, Jordi Savall (direction)