Concert

Zarathoustra

Orchestre Pasdeloup - Wolfgang Doerner - Stéphanie d'Oustrac - Mathias Lecomte - R. Strauss

Stéphanie d'OustracStéphanie d'Oustrac © Perla Maarek
Wolfgang DoernerWolfgang Doerner © Axel Saxe
Samedi 23 mars 2019 à 15h00

S’abonner

Infos pratiques

  • Voir la salle
  • Tarifs et abonnements
  • Comment venir ?
  • Information accessibilité
Samedi 23 mars 2019 — 15h00
Grande salle Pierre Boulez - Philharmonie
Durée : environ 1h15

Programme

  • Richard Strauss
    Festliches Präeludium
    Quatre Lieder
    Mondscheinmusik (Extrait de Capriccio)
    Ainsi parlait Zarathoustra

Distribution

  • Orchestre Pasdeloup
  • Wolfgang Doerner, direction
  • Stéphanie d'Oustrac, soprano
  • Mathias Lecomte, orgue
Toute la magie de la musique de Richard Strauss – incomparable compositeur lyrique et orchestrateur hors du commun –, magnifiée par Stephanie d’Oustrac, une des grandes voix françaises, à l’étonnante présence scénique.

Pour grand orchestre et orgue, le Festliches Praeludium de Richard Strauss est une œuvre effectivement festive, écrite pour l’inauguration du Konzerthaus de Vienne le 19 octobre 1913. Si ses Quatre derniers Lieder ont fait sa gloire, ceux écrits cinquante ans plut tôt sont un témoignage non moins précieux de son art. Ces Quatre Lieder op. 27 datent de 1894 : Morgen, le dernier d’entre eux, qui célèbre le calme rassurant de la nature et les joies de l'amour romantique, fit office de cadeau de mariage avec Pauline de Ahna. Après la suave Mondscheinmusik, tirée de l’ultime opéra du compositeur, Capriccio, place au grandiose et toujours impressionnant Ainsi parlait Zarathoustra, immortalisé par Kubrick dans son 2001, Odyssée de l’espace.
 
Production Concerts Pasdeloup

Écouter et regarder

Richard Strauss : Ainsi parlait Zarathoustra, Introduction - Philharmonie de Vienne, Herbert von Karajan (direction)
Richard Strauss : Prélude festif op. 61 - Berliner Philharmoniker, Karl Böhm (direction)
Richard Strauss : Cäcilie op. 27 n° 2 - Gewandhausorchester Leipzig, Jessye Norman (soprano), Kurt Masur (direction)
Richard Strauss : Capriccio op. 85, Musique de clair de lune - Philharmonie de Vienne, André Previn (direction)