Concert

Au-delà

Ensemble intercontemporain - Solistes XXI - Michael Wendeberg - Vivier, Grisey

Mélody LouledjianMélody Louledjian © DR
Vendredi 16 novembre 2018 à 20h30

S’abonner

Pour repartir après ce concert

  • Navettes gratuites

Infos pratiques

  • Voir la salle
  • Tarifs et abonnements
  • Comment venir ?
  • Information accessibilité
Vendredi 16 novembre 2018 — 20h30
Salle des concerts - Cité de la musique
Durée : environ 1h46 avec 1 entracte

Programme

  • Claude Vivier
    Jesus erbarme dich, pour soprano et choeur
    Cinq Chansons, pour percussion
    Glaubst du an die Unsterblichkeit der Seele, pour trois synthétiseurs, percussions et douze voix
  • Gérard Grisey
    Quatre Chants pour franchir le Seuil, pour voix de soprano et quinze musiciens

Distribution

  • Ensemble intercontemporain
  • Ensemble Solistes XXI
  • Michael Wendeberg, direction
  • Melody Louledjian, soprano
  • Samuel Favre, percussions
  • Christophe Grapperon, chef de choeur
  • Thierry Coduys, ingénieur du son
Claude Vivier et Gérard Grisey font partie de la même génération. Ils entretiennent tous deux une relation fructueuse avec la spiritualité, et ont disparu bien trop tôt, nous laissant perplexes quant à l’œuvre qu’il leur restait à produire.

À ce titre, Glaubst du an die Unsterblichkeit des Seele de l’un et les Quatre chants pour franchir le seuil de l’autre n’ont sans doute pas été véritablement conçus comme des testaments musicaux — quand bien même ce seraient leurs derniers opus. On ne laisse pas, dès lors, de s’étonner de la tonalité de chacun : Vivier s’interrogeant sur l’immortalité de l’âme et Grisey s’inspirant du Livre des morts des anciens Égyptiens et de l’épopée mésopotamienne de Gilgamesh, semblent, chacun à sa manière, composer son propre requiem et faire passer un message de l’au-delà.
Coproduction Ensemble Intercontemporain, Festival d'Automne à Paris, Philharmonie de Paris

Concert enregistré par France Musique

Écouter et regarder

Claude Vivier : Cinq chansons pour percussions, 3. Chanson au soleil - Orchestre symphonique de la WDR de Cologne, Christian Dierstein (percussions), Peter Rundel (direction)
Gérard Grisey : Quatre chants pour franchir le seuil, III. Interlude. La mort de la voix - Klangforum Wien, Catherine Dubosc (soprano), Sylvain Cambreling (direction)