Concert

Orchestre de Paris

Daniel Harding - Mathieu Amalric - Vincent Warnier - Widmann, Schumann

Mathieu AmalricMathieu Amalric © Miguel Medina/AFP
Vincent WarnierVincent Warnier © DR
Lionel SowLionel Sow © Anne Deniau
Daniel Harding et l'Orchestre de ParisDaniel Harding et l‘Orchestre de Paris © W. Beaucardet

S’abonner

Pour repartir après ce concert

  • Navettes gratuites
  • Taxi G7

Infos pratiques

  • Voir la salle
  • Tarifs et abonnements
  • Comment venir ?
  • Information accessibilité
Mercredi 6 février 2019 — 20h30
Jeudi 7 février 2019 — 20h30
Grande salle Pierre Boulez - Philharmonie

Programme

  • Jörg Widmann
    Teufel Amor / Hymne symphonique d'après Schiller
  • Robert Schumann
    Manfred op.115

Distribution

  • Orchestre de Paris
  • Choeur de l'Orchestre de Paris
  • Daniel Harding, direction
  • Mathieu Amalric, récitant
  • Vincent Warnier, orgue
  • Lionel Sow, chef de choeur
Teufel Amor de Jörg Widmann rend hommage à l’amour, jusque dans ses aspects démoniaques, tandis que le splendide et rare Manfred de Schumann, avec notamment Mathieu Amalric en récitant, marque une forme d’apothéose de la musique romantique.

Créé en 2012 par les Wiener Philharmoniker, Teufel Amor de Jörg Widmann prend sa source dans un poème de Schiller, dont seul un fragment a survécu. Sa portée musicale a inspiré le compositeur en résidence pour cet hymne symphonique qui loue les merveilles de l'amour – y compris dans ses incarnations diaboliques. Après les Scènes du Faust de Goethe et Le Paradis et la Péri, Daniel Harding poursuit sa célébration de Schumann en mettant en lumière son ambitieux et touchant Manfred – dont le compositeur partageait certaines des obsessions –, œuvre d’envergure requérant orchestre, chœur et récitants. La dizaine de numéros de la musique de scène se fait rare au concert. C’est l’événement Schumann de la saison, avec Daniel Harding.

En lien avec ce concert

Rencontre

Rencontre avec Daniel Harding et Mathieu Amalric

Écouter et regarder

Robert Schumann : Manfred, Ouverture - Berliner Sinfonie, Michael Schønwandt (direction)