Concert

Points d'orgue

Ensemble 2E2M - Chœurs d’enfants et d'adultes d’Île-de-France et du Val-d'Oise - Pierre Roullier - Hampus Lindwall - Wu Wei

Ensemble 2e2m - Pierre RoullierEnsemble 2e2m - Pierre Roullier © Pierre Gondard
Pierre RoullierPierre Roullier © Pierre Gondard
Wu WeiWu Wei © Liudmila Jeremies
Dimanche 24 mars 2019 à 15h00

S’abonner

Infos pratiques

  • Voir la salle
  • Tarifs et abonnements
  • Comment venir ?
  • Information accessibilité
Dimanche 24 mars 2019 — 15h00
Grande salle Pierre Boulez - Philharmonie
Durée : environ 1h00

Programme

  • Edith Canat de Chizy
    Sun Dance, pour orgue seul / commande de la Philharmonie de Paris, création*
  • Knut Nystedt
    Immortal Bach / arrangement du choral "Komm, süsser Tod K478" de Johann Sebastian Bach
  • Ondrej Adámek
    Lost Prayer Book, pour orgue à bouche / création française**
  • Raphaël Cendo
    Individua, pour orgue et chœur d'orgue / commande de la Philharmonie de Paris et de la Fondation Royaumont, création*

Distribution

  • Ensemble 2E2M
  • Chœur d'enfants du Conservatoire à Rayonnement Régional de Créteil
  • Chœur d'enfants du collège Georges Brassens de Taverny
  • Chœur d'enfants du collège Les Merisiers de Jouy-le-Moutier
  • Chœur de chambre de l’Île-de-France
  • Chœur étudiants du Conservatoire à Rayonnement Régional de Cergy-Ponto
  • Chœur mixte du Conservatoire à Rayonnement Régional de Cergy-Pontoise
  • Chœur de Malestroit (Bry-sur-Marne)
  • Pierre Roullier, direction
  • Hampus Lindwall*, orgue
  • Wu Wei**, orgue à bouche
  • Antoine Pecqueur, présentation
  • Sophie Boucheron, cheffe de chœur principale
  • Jean-Sébastien Veysseyre, chef de chœur associé
  • Philippe Le Fèvre, chef de chœur associé
  • Nelly Oursel, cheffe de chœur associée
  • Olivier Patrice-Jacquemin, chef de chœur associé
Édith Canat de Chizy, Ondrej Adámek et Raphaël Cendo proposent trois œuvres nouvelles qui illustrent la variété des styles contemporains pour orgue.

Les trajectoires d’Édith Canat de Chizy, Ondrej Adámek et Raphaël Cendo ont peu de points communs. Violoniste de formation, la première excelle dans la musique concertante et a fréquemment collaboré avec l’IRCAM. Le deuxième est un compositeur aux mille influences, qui a créé son propre instrument, la fascinante Airmachine. Enfin, le troisième est passionné par les liens entre instruments acoustiques (violoncelle, harpe, clarinette…) et électroniques. Les trois compositeurs se retrouvent, à l’occasion de trois créations, autour d’un même instrument : le grand orgue de la Philharmonie de Paris. Parmi ces expériences révolutionnaires, la création de Raphaël Cendo fait appel à un chœur d’orgue, composé d’enfants soufflant dans des tuyaux d’orgue et répartis dans la Grande Salle Pierre Boulez, pour répondre à l’organiste placé sur scène.