Vers la page Accessibilité Menu mobile Menu principal Aller au contenu principal Pied de page Plan du site Recherche
Message d’information

Bienvenue sur le nouveau site de la Philharmonie

Un nouveau site totalement repensé, plus vivant et personnalisé.

En savoir plus

Philharmonie de Paris - Page d'accueil

Pelléas

Les Dissonances - David Grimal - Alexandre Gattet - Wagner, Strauss, Schönberg
Grande salle Pierre Boulez - Philharmonie
Durée : environ 2h10 dont 1 entracte

Programme

Richard Wagner
Prélude et mort d'Isolde
Richard Strauss
Concerto pour hautbois
Entracte
Arnold Schönberg
Pelléas et Mélisande

Distribution

Les Dissonances
David Grimal, direction artistique
Alexandre Gattet, hautbois
Riche programme de musique austro-allemande – ou le lyrisme dans tous ses états : exacerbé chez Wagner, sombre et passionné dans le Pelléas de Schönberg, enjoué et presque détaché dans l’hommage au classicisme signé Richard Strauss.

Prélude et mort d’Isolde ne cesse de fasciner par l’imbrication vertigineuse de ses thèmes, son flux et reflux, son pinacle extatique. Bien différent, le Concerto pour hautbois est l’œuvre d’un Richard Strauss de 81 ans. Sorte d’hommage à Mozart, dont il retrouve l’esprit, il témoigne aussi de tournures harmoniques et rythmiques typiques de son auteur. Le compositeur allemand avait incité Schönberg, plus de quarante ans plus tôt, à écrire un opéra sur le Pelléas et Mélisande de Maeterlinck. Mais son confrère autrichien jeta son dévolu sur la forme du poème symphonique.  Sommet de la musique postromantique, cette partition d’ampleur marque par son lyrisme flamboyant – jusqu’au tragique –, la densité de son tissu orchestral, ses sombres circonvolutions.
Karina-Canellakis

Grande salle Pierre Boulez - Philharmonie

Découvrir la salle

Comment venir

Porte de Pantin
M5 Métro ligne 5 3B Tramway 3B
Adresse
221 avenue Jean-Jaurès, 75019 Paris

Pour repartir après ce concert

navette bus