Vers la page Accessibilité Menu mobile Menu principal Aller au contenu principal Pied de page Plan du site Recherche
Message d’information

COVID-19 : Informations

En savoir plus

Philharmonie de Paris - Page d'accueil

Cantates

Ensemble intercontemporain - Ensemble Aedes - Orchestre de Chambre de Paris - Matthias Pintscher - Bach/Webern, Manoury, Webern, Staud
Salle des concerts - Cité de la musique

Programme

Johann Sebastian Bach / Anton Webern
Fuga (Ricercata) BWV 1079 (extrait de l'Offrande musicale)
Philippe Manoury
Passacaille pour Tokyo
pour piano et dix-sept instruments
Anton Webern
Cantate n° 1
Cantate n° 2
Johannes Maria Staud
Oeuvre nouvelle pour deux voix et électronique
commande de l'Ensemble intercomporain et de l'Ircam-Centre Pompidou, création

Distribution

Ensemble intercontemporain
Ensemble Aedes
Orchestre de Chambre de Paris
Matthias Pintscher, direction
Mathieu Romano, chef de choeur
Sophia Burgos, soprano
Hanno Müller-Brachmann, basse
Hidéki Nagano, piano
Jean-Christophe Vervoitte, cor
Dionysios Papanikolaou, réalisation informatique musicale Ircam

Répondant aux Cantates n° 1 et 2 de Webern et aux diffractions pianistiques de Philippe Manoury, Johannes Maria Staud, aujourd’hui à la tête d’une troisième École de Vienne, revient à Paris avec une nouvelle œuvre pour voix, ensemble et électronique.

Nées de l’amitié de Webern avec la poétesse Hildegarde Jone, les Cantates op. 29 et 31 opèrent à bien des égards une synthèse de l’œuvre du compositeur. Elles combinent un usage rigoureux de canons et de symétries et une délicatesse coloriste dans la mise en musique du texte. D’où l’appellation de « cantate » – référence à Bach dont Webern a orchestré le Ricercar à six voix de L’Offrande musicale. C’est aussi une construction en miroir qu’adopte Manoury dans sa Passacaille pour Tokyo, « mise en abîme qui répercute en de multiples images un dessin initial. » À l’instar de Webern, Staud propose un voyage qui, « dans une interaction constante entre poésie et musique, et sous la forme d’esquisses fugitives, nous conduit vers d'étranges paysages sonores ».

Coproduction Ensemble intercontemporain, Orchestre de Chambre de Paris, Ircam-Centre Pompidou et Philharmonie de Paris Dans le cadre du festival Manifeste-2022, Festival de l'Ircam

Ce concert est enregistré par France Musique

Karina-Canellakis

Salle des concerts - Cité de la musique

Découvrir la salle

Comment venir

Porte de Pantin
M5 Métro ligne 5 3B Tramway 3B
Adresse
221 avenue Jean-Jaurès, 75019 Paris

À découvrir

Concert

Chœurs d’orgue

Samedi 19 mars 2022 à 15h00
L’orgue et la voix font figure de parents pauvres dans le catalogue de Iannis Xenakis, mais ils n’en sont pas absents,…
Infos et réservation
Concert

Écho, Narcisse et l’Art d’aimer

Mercredi 6 avril 2022 à 20h30
« L’amour est une espèce de service militaire. » Cette citation de L’Art d’aimer d’Ovide sert de point de départ à un…
Infos et réservation
Opéra

Eisler/Brecht / La Décision

Mercredi 4 mai 2022 à 20h30
S’étant détourné de Kurt Weill pour collaborer avec le compositeur engagé Hanns Eisler, Bertolt Brecht écrivit en 1930…
Infos et réservation
Concert

Nouveau Souffle

Mercredi 11 mai 2022 à 20h30
Invité de marque de l’Ensemble intercontemporain et grand promoteur lui-même des musiques de création, le flûtiste…
Infos et réservation