Vers la page Accessibilité Menu mobile Menu principal Aller au contenu principal Pied de page Plan du site Recherche

Philharmonie de Paris - Page d'accueil

Cantates

Ensemble intercontemporain - Ensemble Aedes - Orchestre de Chambre de Paris - Matthias Pintscher - Bach/Webern, Manoury, Webern, Staud
Concert
Salle des concerts - Cité de la musique
Durée : environ 1h55 dont 1 entracte

Programme

Distribution

Johann Sebastian Bach, Anton Webern
Fuga (Ricercata) BWV 1079 (extrait de l'Offrande musicale)
Anton Webern
Cantate n° 1
Cantate n° 2
Entracte
Johannes Maria Staud
Once Anything Might Have Happened
pour deux voix et électronique
commande de l'Ensemble intercomporain et de l'Ircam-Centre Pompidou, création
Philippe Manoury
Passacaille pour Tokyo
pour piano et dix-sept instruments
Ensemble intercontemporain
Ensemble Aedes
Orchestre de Chambre de Paris
Matthias Pintscher, direction
Mathieu Romano, chef de choeur
Sophia Burgos, soprano
Hanno Müller-Brachmann, basse
Hidéki Nagano, piano
Jean-Christophe Vervoitte, cor
Dionysios Papanikolaou, électronique Ircam
Luca Bagnoli, diffusion sonore Ircam

Répondant aux Cantates n° 1 et 2 de Webern et aux diffractions pianistiques de Philippe Manoury, Johannes Maria Staud, aujourd’hui à la tête d’une troisième École de Vienne, revient à Paris avec une nouvelle œuvre pour voix, ensemble et électronique.

Nées de l’amitié de Webern avec la poétesse Hildegarde Jone, les Cantates op. 29 et 31 opèrent à bien des égards une synthèse de l’œuvre du compositeur. Elles combinent un usage rigoureux de canons et de symétries et une délicatesse coloriste dans la mise en musique du texte. D’où l’appellation de « cantate » – référence à Bach dont Webern a orchestré le Ricercar à six voix de L’Offrande musicale. C’est aussi une construction en miroir qu’adopte Manoury dans sa Passacaille pour Tokyo, « mise en abîme qui répercute en de multiples images un dessin initial. » À l’instar de Webern, Staud propose un voyage qui, « dans une interaction constante entre poésie et musique, et sous la forme d’esquisses fugitives, nous conduit vers d'étranges paysages sonores ».

Coproduction Ensemble intercontemporain, Orchestre de Chambre de Paris, Ircam-Centre Pompidou et Philharmonie de Paris Dans le cadre du festival Manifeste-2022, Festival de l'Ircam
Karina-Canellakis

Salle des concerts - Cité de la musique

Découvrir la salle

Comment venir

Porte de Pantin
M5 Métro ligne 5 3B Tramway 3B
Adresse
221 avenue Jean-Jaurès, 75019 Paris

À découvrir

Concert

Concertini

Mercredi 14 septembre 2022 à 20h00
Dès sa création en 2005, Concertini s’est imposé comme un classique d’une modernité déconcertante. Il est mis en…
Infos et réservation
Exposition

Révolutions Xenakis

Samedi 2 juillet 2022 à 01h58
À l’occasion du centenaire de sa naissance, la Philharmonie de Paris célèbre Iannis Xenakis. Faisant la part belle au…
Infos et réservation