Vers la page Accessibilité Menu mobile Menu principal Aller au contenu principal Pied de page Plan du site Recherche
Message d’information

Enfants & familles

Pour des raisons techniques, nous n’avons pas pu ouvrir à la vente les activités et spectacles enfants et famille. La mise en vente est reportée au jeudi 2 juin, 12h.

En savoir plus

Philharmonie de Paris - Page d'accueil

Orchestre de Paris

Jaap van Zweden
Concert
Grande salle Pierre Boulez - Philharmonie
Durée : environ 1h38 dont 1 entracte

Programme

Distribution

Dmitri Chostakovitch
Symphonie n° 5
Entracte
Ludwig van Beethoven
Symphonie n° 5
Orchestre de Paris
Jaap van Zweden, direction
La participation de Valery Gergiev et Denis Matsuev à ces concerts est annulée. Valery Gergiev est remplacé par Jaap van Zweden. Le programme est modifié.



Pour ce concert, Jaap van Zweden et l'Orchestre de Paris ont choisi les
Symphonies n° 5 de Beethoven et Chostakovitch. Outre leur parenté numérologique, les deux colosses du répertoire symphonique témoignent d’un même message politique puissant.

La Symphonie n° 5 est une réponse immédiate de Chostakovitch à des menaces du pouvoir, lui reprochant un dernier opéra trop grinçant pour être sincèrement socialiste. Présentée par son auteur comme une « réponse créative d'un artiste soviétique à de justes critiques », elle est accueillie en triomphe par le public de Leningrad lors de sa création en 1937. Le Finale éclatant, simulacre d'optimisme, sonne pourtant bien creux après les longues pages méditatives et les accès de violence des mouvements précédents. Écrite au lendemain des procès de Moscou, cette symphonie est l'œuvre d'un artiste aux abois, dans la peur permanente d'être réduit au silence par un régime ne tolérant aucune déviance.

Un égal climat d'angoisse habite la Cinquième de Beethoven, qui avait déjà fait connaître son hostilité envers les ravages des campagnes napoléoniennes avec son Ouverture de Coriolan « contre les tyrans » ou en rayant la dédicace à l'Empereur de sa symphonie Eroica. Composée peu après les batailles d'Iéna et d'Auerstedt, la Symphonie n° 5 peint la lente progression du chaos et de la révolte marchant vers le triomphe de la paix entre les peuples.

Réunis, ces deux monuments forment un manifeste politique fort en ces temps d’épreuve pour la paix.

 

 

Concert diffusé en différé le 7 mai 2022 à 21h00 sur Radio Classique

Karina-Canellakis

Grande salle Pierre Boulez - Philharmonie

Découvrir la salle

Comment venir

Porte de Pantin
M5 Métro ligne 5 3B Tramway 3B
Adresse
221 avenue Jean-Jaurès, 75019 Paris

Pour repartir après ce concert

taxi G7

À découvrir

Musique de chambre

Martha Argerich / Sergei Babayan

Mardi 14 juin 2022 à 20h30
Toujours bien entourée, Martha Argerich retrouve Sergei Babayan, ami de longue date dont la transcription de douze…
Infos et réservation