Vers la page Accessibilité Menu mobile Menu principal Aller au contenu principal Pied de page Plan du site Recherche
Message d’information

COVID-19 : Informations

En savoir plus

Philharmonie de Paris - Page d'accueil

Hip-hop
du 28 janvier au 6 février 2022
Toute la programmation

Hexagone : Lefa / Chilla & Guests (Bianca Costa, Vicky R...)

Bamao Yendé & Friends (Nyokô Bokbaë, Le Diouck, Boy Fall, Poté, Prince Kongo...)
Salle des concerts - Cité de la musique

Nous sommes au regret de vous informer que pour des raisons liées à la situation sanitaire actuelle, ce concert est annulé. Vos billets vont vous être remboursés.



Lancées dans le cadre du festival Days Off, les soirées Hexagone présentent le meilleur de la nouvelle scène française. À l’occasion de l’exposition Hip-Hop 360, Hexagone revient pour une soirée spéciale dédiée à la scène rap.

3/ Lefa

Membre éminent de la Sexion d’Assaut aux côtés de Gims ou Black M notamment, Lefa s’est construit une solide réputation en solo à force de patience - quatre ans séparent le dernier album de la Sexion et son premier album solo, Monsieur Fall - et de projets à succès. Derrière le virage pop et variété de ses anciens acolytes, Lefa a, lui, continué de creuser un sillon rap. Réactualisant sa musique aux standards francophones et américains de l’époque, s’essayant à la trap, la drill et tous autres sous-genres du rap sur lesquels il peut faire montre de sa versatilité, le rappeur tout-terrain se frotte depuis à la nouvelle garde du rap francophone (Vald, SCH, Captaine Roshi ou Caballero & JeanJass...). Une volonté de mettre en valeur ses multiples talents et de s’intégrer harmonieusement dans le nouveau paysage du rap francophone. Du haut de ses 36 ans, il prouve qu’il est un bel et bien rappeur de son temps et compte le démontrer sur scène.

 

2/ Chilla & Guests (Bianca Costa, Vicky R …)

Avec un premier EP sorti en 2017, Karma, propulsé entre autres par les acerbes « Si j’étais un homme » et « Sale chienne », hymnes à la résilience féminine, Chilla se fait rapidement un nom dans le monde du rap français. Quelques années et un album – Mūn – plus tard, l’artiste franco-malgache fait montre d’une palette qui convoque aussi bien le rap, les mélodies de voix chipées au r’n’b, jusqu’aux accents délicieusement synthwave de son dernier single, « Demain ». Pour Hexagone, Chilla rassemble une partie du casting d’« AHOO », hit absolument imparable composé pour le documentaire Reines, pour l’amour du rap de Canal+. Elle sera ainsi entourée de Bianca Costa et de sa « Bossa Trap », ou encore des productions inspirées de la rappeuse et beatmakeuse Vicky R.

 

1/ Bamao Yendé & Friends (Poté, Nyokô Bokbaë, Le Diouck, Boy Fall, Prince Kongo …)

Bien connus des noctambules, le boss du label Boukan Records et la nébuleuse d’artistes gravitant autour de lui sont l’un des aboutissements créatifs les plus excitants de ces dernières années. Bamao Yendé, meneur de troupe et DJ mixant musiques électroniques anglaise (garage, broken beat), kuduro ou batida dans un grand pot-pourri qui ne s’embarrasse d’aucunes conventions, a emmené dans son sillage une génération d’artistes comme Le Diouck ou Boy Fall, avec lesquels il forme le trio Nyokô Bokbaë. Dans un live où l’on croisera tantôt cette nouvelle garde estampillée Boukan Records, tantôt les Anglais Poté (croisé avec Damon Albarn) et Prince Kongo, Bamao Yendé mettra en œuvre son art du décloisonnement et du syncrétisme musical. Un appel à repenser la fête – et quelque part les soirées rap – porté par une énergie communicative et débordante.

 


Dans le cadre de cette soirée, le Département Éducation présente le résultat du projet de création collective intitulé Signé Hip-Hop impliquant des musiciens amateurs lors de deux restitutions qui auront lieu dans l’Amphithéâtre de la Cité de la musique durant les entractes.

Au cours de deux week-ends d’ateliers animés par le rappeur Kohndo, l’arrangeur musical Laurent Colombani et le musicien intervenant Arthur Travert, plusieurs morceaux ont été créés (arrangements musicaux et textes) à partir des rythmiques et atmosphères composées par les beatmakers. Une fresque réalisée durant les ateliers par l’artiste Stoul, sur les murs et vitres du studio de création, dans la rue musicale de la Cité de la musique, s’inspire directement du travail musical. Durant cette restitution, Alberto Ploquin, réalisateur vidéo, propose sa vision des imbrications entre les artistes en création, le travail graphique de Stoul et celui des musiciens, rappeurs et beatmakers.

Avec la participation de : Darell D2R (rap), Esther (rap), Jérémy Volney (saxophone, trompette), Léopold Choutri (violon, basse, contrebasse, clavier), Neilero (rap), Sam Egan (beatmaking, saxophone baryton), Théophile Choutri (trombone) et Yamé (beatmaking, rap, piano).

Écouter et regarder

Lefa - Mauvais
Chilla - Si j'étais un homme
Bamao Yendé & Le Diouck - Marvin Gueye
Chilla, Bianca Costa, Davinhor, Le Juiice, Vicky R - AHOO
Karina-Canellakis

Salle des concerts - Cité de la musique

Découvrir la salle

Comment venir

Porte de Pantin
M5 Métro ligne 5 3B Tramway 3B
Adresse
221 avenue Jean-Jaurès, 75019 Paris