Vincent HickmanVincent Hickman © Hickman
Musicien au Musée

Vincent Hickman

m'bira (sanza)

Jeudi 12 janvier 2017
12:00
Lieu
Musée de la musique - Cité de la musique
Comment venir ?Informations accessibilité

Intervenants

  • Vincent Hickman, mbira
Vincent Hickman a réalisé de nombreux séjours aux Zimbabwe depuis 1999. Après avoir mené des recherches en ethnomusicologie sur les pratiques du jeu des sanzas du peuple shona, il se consacre essentiellement à la pratique de ces traditions musicales. Il a étudié auprès des grand maîtres du pays : Ephat Mujuru, Chartwell Dutiro, Fidelis Mherembi, Hope Masike, Musekiwa Chingodza. www.vincentzimb.com

Désignés par le terme de "lamellophones" dans les musées et parmi la communauté scientifique, couramment appelées "sanzas" en Français, au Zimbabwe, on l’appelle le plus souvent « mbira ». Dans ces terres d’Afrique australe, les traditions liées à leur pratique sont restées des plus vivantes.

Composée de 22 à 24 lames métalliques montées sur une table de jeu en bois et mise en vibration par les pouces et l’index droit du musicien, les mbira dite "dzavadzimu" (des ancêtres) sont placées dans d’imposants résonateurs en calebasse. Chez les Shonas du Zimbabwe, elles sont traditionnellement jouées en ensemble dans des rituels de possession où leur musique appelle les esprits des ancêtres qui conseillent et guident la communauté.

Les mbira nyunga-nyunga (ou kalimba) à 15 lames, originaire des régions situées le long du fleuve Zambèze ont quant à elle été introduite à partir des années 1960 dans les milieux urbains. Depuis des répertoires variés, traditionnels et modernes, ont été adaptés dessus.

Tarifs

  • Gratuit avec billet d'entrée du musée