n
Musique de chambre

Quatuor Hugo Wolf

Quatuor Hugo WolfQuatuor Hugo Wolf © N.Horowitz
Événement(s) passé(s)

Infos pratiques

  • Voir la salle
  • Réductions et abonnements
  • Comment venir ?
  • Information accessibilité
Jeudi 21 janvier 2016 — 19h00
Amphithéâtre - Cité de la musique

Programme

  • Franz Schubert
    Quatuor à cordes n° 14 "La Jeune Fille et la Mort"
  • Johannes Maria Staud
    K’in, pour basson et quatuor à cordes (création française, commande des Klangspuren Schwaz - Tiroler Festival für neue Musik, du Concertgebouw Brugge et de la Philharmonie de Paris)

Distribution

  • Quatuor Hugo Wolf
  • Sebastian Gürtler, violon
  • Régis Bringolf, violon
  • Thomas Selditz, alto
  • Florian Berner, violoncelle
  • Pascal Gallois, basson
Afin de préparer votre venue et de faciliter les contrôles liés au plan Vigipirate renforcé à la Philharmonie de Paris, nous vous remercions de vous présenter aux entrées en avance.


Le programme du Quatuor Hugo Wolf reflète bien ce dont les quatre musiciens se réclament : un équilibre entre le répertoire classique / romantique et la création contemporaine.

Leur choix de nom, expliquent-ils, porte d’ailleurs en germe cette idée, Hugo Wolf, Viennois comme eux, se situant au carrefour du romantisme et de la modernité. Les instrumentistes s’emploient donc depuis vingt ans à défendre aussi bien Beethoven que Friedrich Cerha, tout en collaborant à l’occasion avec le trompettiste de jazz Kenny Wheeler. À la Philharmonie, avec Pascal Gallois, ils donnent en première française K’in de leur compatriote Johannes Maria Staud, écrit pour basson et quatuor à cordes, dont ils ont assuré en 2013 la création mondiale au Festival Klangspuren. Ils poursuivent ainsi une collaboration entamée dès la fin des années 1990 avec Dichotomie, quatuor écrit pour eux par Staud, indubitablement l’une des figures centrales de la création musicale autrichienne contemporaine. Le Quatuor n° 14 de Schubert, surnommé « La Jeune Fille et la Mort » en raison du thème utilisé pour les variations de son Andante, forme l’autre partie du programme de la soirée.

En partenariat avec

France Musique