n
Musique de chambre

Quatuor Pacifica

Quatuor PacificaQuatuor Pacifica © DR
Événement(s) passé(s)

Infos pratiques

  • Voir la salle
  • Réductions et abonnements
  • Comment venir ?
  • Information accessibilité
Samedi 23 janvier 2016 — 11h00
Salle des concerts - Cité de la musique

Programme

  • Dmitri Chostakovitch
    Quatuor à cordes n° 13
  • Alfred Schnittke
    Quatuor à cordes n° 3
    Entracte
  • Ludwig van Beethoven
    Quatuor à cordes n° 7 « Razoumovski »

Distribution

  • Quatuor Pacifica
  • Simin Ganatra, violon
  • Sibbi Bernhardsson, violon
  • Masumi Per Rostad, alto
  • Brandon Vamos, violoncelle
Afin de préparer votre venue et de faciliter les contrôles liés au plan Vigipirate renforcé à la Philharmonie de Paris, nous vous remercions de vous présenter aux entrées en avance.


Constitué en 1994, le Quatuor Pacifica a fait de la musique soviétique l'une de ses grandes spécialités.

« Leur jeu est tout simplement phénoménal, amenant une véritable profondeur d’interprétation et une subtile fusion entre intensité et clarté dans un répertoire qui nous est aujourd’hui familier mais qui ne se laisse pas apprivoiser si facilement » : c’est ainsi que The Telegraph accueille le dernier tome de l’intégrale Chostakovitch, parue en fin d’année 2013, du Quatuor Pacifica. Désireux de tracer des ponts entre la somme des quatuors de Chostakovitch et les œuvres de ses contemporains, les Pacifica accompagnaient sur ces deux disques les trois dernières pièces pour quatre instruments à cordes du compositeur (dont le Quatuor n° 13 composé en 1970) du Quatuor n° 3 d’Alfred Schnittke de 1893, qui prend pour l’un de ses motifs principaux le DSCH choisi par Chostakovitch comme signature musicale. Schnittke l’intègre dans un langage sériel qui fait écho aux séries de douze notes utilisées de manière détournée par Chostakovitch à l’époque des Quatuors nos 12 et 13.