Musique de chambre

Edgar Moreau

Rising Stars

Edgar Moreau  Edgar Moreau © J. Mignot-Erato
Événement(s) passé(s)

Infos pratiques

  • Voir la salle
  • Tarifs et abonnements
  • Comment venir ?
  • Information accessibilité
Dimanche 15 janvier 2017 — 17h00
Amphithéâtre - Cité de la musique

Programme

  • Ludwig van Beethoven
    Sonate n°4, op.102 n°1 pour violoncelle et piano
  • Sergueï Prokofiev
    Sonate pour violoncelle et piano en do majeur, op. 119
  • Eric Tanguy
    Spirales (2016) (création française)
  • Johannes Brahms
    Sonate pour piano et violoncelle n° 1

Distribution

  • Edgar Moreau, violoncelle
  • Pierre-Yves Hodique, piano
Conçue pour les jeunes interprètes, la série de concerts Rising Stars est organisée par ECHO (European Concert Hall Organisation), réseau auquel appartient la Philharmonie de Paris. Chaque artiste donne une oeuvre en création.

Le 27 novembre 2015, Edgar Moreau joue Bach dans la cour des Invalides, en hommage aux victimes des attentats de Paris. Un geste plein d’humanité qui le place en droite ligne d’un Msistlav Rostropovitch, dont il a d’ailleurs remporté le prix du jeune soliste en 2009, à 15 ans à peine. Un talent précocement éclos, confirmé ensuite par deux Victoires de la Musique Classique (révélation soliste instrumental en 2013 et soliste instrumental en 2015). En parallèle de sa belle carrière de soliste, Edgar Moreau forme depuis plusieurs années avec le pianiste Pierre-Yves Hodique un duo chambriste, dont la verdeur n’a d’égale que le brio. C’est ce duo qui a été retenu par la Philharmonie de Paris dans le cadre du programme ECHO (European Concert Hall Organisation) pour lui donner l’attention internationale qu’il mérite. Ensemble, ils parcourent pour nous le grand répertoire des sonates pour violoncelle et piano : de celles de Beethoven, qui mirent les deux instruments à égalité, à celle Prokofiev, largement inspiré par le jeu d’un Rostropovitch alors à peine âgé de 21 ans, en passant par celles de Brahms, qui témoignent d’une fascination pour les formes canoniques. Ils feront également un petit détour vers le contemporain Éric Tanguy, dont les Spirales ont été composées spécifiquement pour ce cycle de concerts.


Ces artistes sont présentés par la Philharmonie de Paris

Écouter et regarder

Cello Sonata No. 4 in C Major, Op. 102 No. 1: II. Adagio - Allegro vivace
Sonata for Cello and Piano No. 1 in E Minor, Op. 38: I. Allegro non troppo
Sonata for Cello and Piano, Op. 119: I. Andante grave