AmphithéatreAmphithéatre © William Beaucardet
Musique de chambre

Portrait Qigang Chen

Musiciens de l'Orchestre de Paris

Samedi 10 février 2018
15:00
Lieu
Amphithéâtre - Cité de la musique
L'amphithéâtre, Cité de la musique
Comment venir ?Informations accessibilité

Programme

  • Qigang Chen
    Le souvenir pour flûte et harpe
  • Claude Debussy
    Trio pour flûte, alto et harpe
  • Olivier Messiaen
    Le Merle noir pour flûte et piano
  • Qigang Chen
    Instants d'un opéra de Pékin extrait pour piano solo
  • Maurice Ravel
    Introduction et allegro pour harpe, flûte, clarinette, et quatuor à cordes
  • Qigang Chen
    Voyage d'un rêve, pour flûte, harpe, percussion et cordes
  • Musiciens de l'Orchestre de Paris
  • Pascale Meley, violon
  • Philippe Balet, violon
  • Florian Voisin, alto
  • Alexandre Bernon, violoncelle
  • Vincent Lucas, flûte
  • Olivier Derbesse, clarinette
  • Bénédicte Rostaing, harpe
  • Eric Sammut, percussions, piano
Concert en forme de correspondances entre Asie et Europe. Debussy et Messiaen ont toujours témoigné dans leurs œuvres d’un goût prononcé pour le raffinement de la musique chinoise, dont Qigang Chen est un représentant majeur.

Miracle d’élégance, de raffinement et de sensibilité, la Sonate pour flute, alto et harpe, une des œuvres ultimes de Debussy, représente la quintessence de son dernier style, épuré. L’alchimie miraculeuse des timbres rejoint la liberté chère au compositeur, pour un résultat magique. Le Merle noir – qui réapparaît dans plusieurs pages ultérieures de l’ornithologue de la musique - offre un exemple caractéristique de l’intérêt de Messiaen pour les chants d’oiseaux. En élève prestigieux – le dernier, dit-on – Qigang Chen renouvelle le langage d’une extrême précision de son maître, retrouve son sens des couleurs, sa rythmique millimétrée.
Coproduction Orchestre de Paris, Philharmonie de Paris