Musique de chambre

Conte d'hiver

Quatuor Thymos - Xavier Phillips - Schubert, Webern, Dejours

Quatuor ThymosQuatuor Thymos © Jean-Jacques Renard
Événement(s) passé(s)

Infos pratiques

  • Voir la salle
  • Réductions et abonnements
  • Comment venir ?
  • Information accessibilité
Mardi 5 mars 2019 — 20h30
Amphithéâtre - Cité de la musique
Durée : environ 1h52 dont 1 entracte

Programme

  • Anton Webern
    Cinq Mouvements pour quatuor à cordes
  • Olivier Dejours
    Un conte d'hiver
    Entracte
  • Franz Schubert
    Quintette à deux violoncelles

Distribution

  • Xavier Phillips, violoncelle
  • Quatuor Thymos
  • Gabriel Richard, violon
  • Eiichi Chiijiwa, violon
  • Nicolas Carles, alto
  • Delphine Biron, violoncelle
Le Quatuor Thymos traverse les siècles. Avec trois œuvres puisées dans les répertoires des XIXe, XXe et XXIe siècles, il nous fait entendre la richesse et la diversité de la littérature pour cordes.

Webern éprouvait une grande admiration pour Schubert, dont il adapta les Danses allemandes D 820 en une version pour orchestre. Ce programme audacieux du Quatuor Thymos est ainsi l’occasion de voir réunis les deux compositeurs autrichiens. Le Quintette à cordes en ut majeur est la dernière pièce de musique de chambre composée par Schubert ; à l’instar de Boccherini, il inclut un second violoncelle à la place du traditionnel second alto. Webern, dont Schönberg disait qu’il pouvait « exprimer un roman entier d’un simple geste », compose les Cinq Mouvements pour quatuor à cordes en 1909, entérinant une des grandes révolutions stylistiques du début du XXe siècle, l’atonalité. Quant à Olivier Dejours, son quatuor créé en 2016 par les musiciens du Quatuor Thymos s’inspire de la tragi-comédie de Shakespeare Le Conte d’hiver.

Écouter et regarder

Franz Schubert : Quintette à cordes en ut majeur D. 956, II. Adagio - Quatuor Emerson, Mstislav Rostropovich (violoncelle)
Anton Webern : Cinq mouvements pour quatuor à cordes op. 5, III. Très vif - Quatuor Belcea