Musique de chambre

Nuit transfigurée

Isabelle Faust - Anne Katharina Schreiber - Antoine Tamestit - Danusha Waskiewicz - Christian Poltéra - Jean-Guihen Queyras - Webern, Beethoven, Schönberg

Isabelle FaustIsabelle Faust © Felix Broede
Anne Katharina SchreiberAnne Katharina Schreiber © Marco Borggreve
Antoine TamestitAntoine Tamestit © Alescha BIRKENHOLZ
Jean Guihen QueyrasJean Guihen Queyras © Marco Borggreve
Mardi 28 avril 2020 à 20h30

Infos pratiques

  • Voir la salle
  • Réductions et abonnements
  • Comment venir ?
  • Information accessibilité
Mardi 28 avril 2020 — 20h30
Salle des concerts - Cité de la musique
Durée : environ 1h50 dont 1 entracte

Programme

  • Anton Webern
    Cinq mouvements op. 5
  • Ludwig van Beethoven
    Quintette à cordes op. 104
    Entracte
  • Anton Webern
    Cinq mouvements op. 5
  • Arnold Schönberg
    La Nuit transfigurée

Distribution

  • Isabelle Faust, violon
  • Anne Katharina Schreiber, violon
  • Antoine Tamestit, alto
  • Danusha Waskiewicz, alto
  • Christian Poltéra, violoncelle
  • Jean-Guihen Queyras, violoncelle
Une soirée consacrée aux miracles de l’écriture musicale chambriste. Aux élans juvéniles du Quintette à cordes de Beethoven succèdent les œuvres de deux des compositeurs majeurs du XXe siècle, Schönberg et Webern.

Le Quintette op. 104 de Beethoven n’est autre que l’arrangement supervisé par le compositeur d’un trio de jeunesse pour piano et cordes. La Nuit transfigurée, écrite par Schönberg alors qu’il n’avait que vingt-cinq ans, est une œuvre portant encore l’empreinte du romantisme allemand. Loin de ses expériences dodécaphoniques, Schönberg évolue ici dans le cadre de la tonalité. L’œuvre fait preuve néanmoins d’une profonde originalité dans la structure et le discours, et provoqua un scandale lors de sa création. Les Cinq Mouvements pour quatuor à cordes de Webern introduisent quant à eux une véritable rupture à travers le contraste des textures et la fragmentation de l’élément mélodique.

Écouter et regarder

Anton Webern : Cinq Mouvements op. 5 - Jeanne-Marie Conquer (violon), Hae-Sun Kang (violon), Christophe Desjardins (alto), Jean-Guihen Queyras (violoncelle)
Arnold Schönberg : La Nuit transfigurée (version pour sextuor à cordes) - Muriel Cantoreggi (violon), Kolbjorn Holthe (violon), Stewart Eaton (alto), Gert-Inge Andersson (alto), William Conway (violoncelle), Kate Gould (violoncelle)
Ludwig van Beethoven : Quintette à cordes op. 29 - Quatuor Prazak