Musique de chambre

Maxim Vengerov / Roustem Saïtkoulov

Brahms

Maxim VengerovMaxim Vengerov © Bea Ealovega
Jeudi 26 mars 2020 à 20h30

Pour repartir après ce concert

  • Navettes gratuites
  • Taxi G7

Infos pratiques

  • Voir la salle
  • Réductions et abonnements
  • Comment venir ?
  • Information accessibilité
Jeudi 26 mars 2020 — 20h30
Grande salle Pierre Boulez - Philharmonie

Programme

  • Johannes Brahms
    Sonate n° 1
    Sonate n° 2
    Entracte
  • Johannes Brahms
    Scherzo de la Sonate F.A.E.
    Sonate n° 3

Distribution

  • Maxim Vengerov, violon
  • Roustem Saitkoulov, piano
Les trois Sonates pour violon et piano de Brahms, chacune d’un caractère bien spécifique, font partie des incontournables du genre. L’archet princier de Maxim Vengerov, accompagné de Roustem Saïtkoulov, en exalte les splendeurs.

Coup de maître, la Sonate n°1 pour violon et piano de Brahms figure sans nul doute parmi les sommets du genre. Elle fut composée en 1878-79, à la suite de trois sonates dont le compositeur ne s’était pas montré satisfait et qu’il détruisit. Son surnom de Regensonate (« Sonate de la pluie ») provient d’un Lied antérieur. La Sonate n°2, parfois surnommée Thuner-Sonate (elle fut écrite près du lac de Thun en Suisse) fit le bonheur de Clara Schumann, qui déclara : « Aucune œuvre de Johannes ne m’a ravie aussi complètement. J’en ai été heureuse comme je ne l’aurai été depuis bien longtemps ». Très différente, la dernière fut achevée au même lieu, en 1888.  Cette partition flamboyante, pleine de vitalité et de fantaisie a toujours attiré les meilleurs virtuoses, tel Maxim Vengerov.

Écouter et regarder

Johannes Brahms : Sonate pour violon et piano n° 3 - Maxim Vengerov (violon), Lilya Zilberstein (piano)
Johannes Brahms : Sonate pour violon et piano n° 1 - Guy Braunstein (violon), Ohad Ben-Ari (piano)