Musique de chambre

Jean-Guihen Queyras / Alexandre Tharaud

Debussy, Brahms, Chopin, Popper, Haydn, Kreisler

Jean-Guihen Queyras et Alexandre TharaudJean-Guihen Queyras et Alexandre Tharaud © Marco Borggreve
Jean-Guihen Queyras et Alexandre TharaudJean-Guihen Queyras et Alexandre Tharaud © Marco Borggreve
Jean-Guihen Queyras et Alexandre TharaudJean-Guihen Queyras et Alexandre Tharaud © Marco Borggreve
Samedi 11 janvier 2020 à 20h30

Pour repartir après ce concert

  • Navettes gratuites
  • Taxi G7

Infos pratiques

  • Voir la salle
  • Réductions et abonnements
  • Comment venir ?
  • Information accessibilité
Samedi 11 janvier 2020 — 20h30
Grande salle Pierre Boulez - Philharmonie
Durée : environ 1h50 dont 1 entracte

Programme

  • Claude Debussy
    Sonate pour violoncelle et piano
  • Johannes Brahms
    Sonate pour violoncelle et piano n°2
    Entracte
  • Frédéric Chopin
    Nocturne op. 9, n° 2
    (transcription David Popper)
  • David Popper
    Sérénade op. 54 n° 2
    Mazurka op. 11 n° 3
  • Fritz Kreisler
    Liebsleid
    Liebesfreud
  • Johannes Brahms
    Danses hongroises
    n° 1, 4, 11, 2, 14 & 5 (transcription Jean-Guihen Queyras/Alexandre Tharaud)

Distribution

  • Jean-Guihen Queyras, violoncelle
  • Alexandre Tharaud, piano
Jean-Guihen Queyras/Alexandre Tharaud : un récital qui réunit deux solistes partageant une même approche de leur instrument respectif, faite de clarté et dune attention minutieuse aux détails des chefs-d’œuvre du répertoire romantique.

Jean-Guihen Queyras et Alexandre Tharaud manifestent une entente musicale qu’on pourrait qualifier de fraternelle ; ensemble, ils ont enregistré certaines des plus grandes pièces pour violoncelle et piano, dont les Sonates pour violoncelle de Debussy et de Brahms. Leur curiosité les pousse à aller jusqu’au travail commun de transcription des Danses hongroises de Brahms. Ils abordent également la musique du compositeur autrichien David Popper, connu pour la difficulté technique de ses pièces pour violoncelle, interprètent une Sérénade et une Mazurka, ainsi que sa transcription d’un des plus fameux nocturnes de Chopin. Cette soirée est l’occasion d’entendre deux interprètes immergés dans une relation musicale aussi talentueuse que sincère.

Écouter et regarder

Johannes Brahms : Sonate pour violoncelle et piano n° 2 - Jean-Guihen Queyras (violoncelle), Alexandre Tharaud (piano)
Johannes Brahms : Danse hongroise n° 5 - Jean-Guihen Queyras (violoncelle), Alexandre Tharaud (piano)
Claude Debussy : Sonate pour violoncelle et piano - Marie Hallynck (violoncelle), Cédric Tiberghien (piano)