Musique de chambre

Festival de Jérusalem

Fantaisies - Schubert, Zemlinsky

Sunwook KimSunwook Kim © Marco Borggreve
Elena BashkirovaElena Bashkirova © Nikolaj Lund
Michael BarenboimMichael Barenboim © Marcus Hoehn
Pascal MoraguèsPascal Moraguès © Rui Moreira
Événement(s) passé(s)

Infos pratiques

  • Voir la salle
  • Réductions et abonnements
  • Comment venir ?
  • Information accessibilité
Mardi 6 octobre 2020 — 20h30
Salle des concerts - Cité de la musique
Durée : environ 1h25

Programme

  • Franz Schubert
    Fantaisie pour piano à quatre mains D 940
  • Alexander von Zemlinsky
    Trio pour clarinette, violoncelle et piano, op. 3
  • Franz Schubert
    Fantaisie pour violon et piano D934

Distribution

  • Elena Bashkirova, piano
  • Sunwook Kim, piano
  • Michael Barenboim, violon
  • Jing Zhao, violoncelle
  • Pascal Moraguès, clarinette
COVID-19 : CONSULTER NOS CONDITIONS D’ACCUEIL (PLACEMENT EN SALLE, RESTAURATION, VESTIAIRES…)

Le programme de ce concert a été légèrement modifié.
Changement de salle : le concert se tiendra en Salle des concerts – Cité de la musique. Les billets restent valables.


Le Festival de Jérusalem s’est imposé comme le rendez-vous familier des amoureux de la musique de chambre. Sous la houlette de sa fondatrice Elena Bashkirova, la fine fleur instrumentale rend hommage à Franz Schubert et Alexander von Zemlinsky.

Les deux fantaisies de Schubert restent à bien des égards uniques. Celle pour piano à quatre mains, peut-être le sommet de toute la littérature d’un genre dans lequel le compositeur a excellé, fascine par la profondeur de son inspiration mélodique, son alliage de mélancolie et de passion. Celle pour violon et piano donne l’exemple d’une des rares partitions de son auteur délibérément virtuose : l’endurance des deux instrumentistes y est notamment poussée dans ses retranchements. Œuvre d’un créateur de vingt-cinq ans, le Trio op. 3 de Zemlinsky fut créé en 1896 à Vienne, sa ville natale. Il se ressent de la rencontre avec Brahms, qui usa de son influence pour le faire éditer.

Écouter et regarder

Franz Schubert : Fantaisie pour piano à quatre mains, en fa mineur, D 940 - Alain Planès, piano, Georges Pludermacher, piano
Franz Schubert : Fantaisie en ut majeur D 934 - Yossif Ivanov, violon, Daniel Blumenthal, piano