Vers la page Accessibilité Menu mobile Menu principal Aller au contenu principal Pied de page Plan du site Recherche

Philharmonie de Paris - Page d'accueil

Biennale de quatuors à cordes
du 12 au 23 janvier 2022
Toute la programmation

Quatuor Hanson

Dvořák, Goubaïdoulina, Ligeti
Musique de chambre
Amphithéâtre - Cité de la musique
Durée : environ 1h05

Programme

Antonín Dvořák
Quatuor à cordes n° 8
Sofia Goubaïdoulina
Quatuor à cordes n° 2
György Ligeti
Quatuor à cordes n° 1 "Métamorphoses nocturnes"

Distribution

Quatuor Hanson
Anton Hanson, violon
Jules Dussap, violon
Gabrielle Lafait, alto
Simon Dechambre, violoncelle

Diapason d’or, Choc de Classica, Choix de France Musique, etc. : en 2019, la haute qualité de leur premier disque consacré à Haydn (Aparté) séduisait la critique au plus haut point. Les Hanson s’aventurent cette fois dans un programme tout sauf convenu.  

C’est une mélancolie quasi schubertienne qui habite le Quatuor n° 8 de Dvořák, écrit en à peine deux semaines pendant l’hiver 1876. Le Tchèque, qui s’attaquera bientôt à la première version de son monumental Stabat mater, marche vers la maturité artistique. Il attendra pourtant douze ans avant de livrer l’œuvre à Simrock, qui l’éditera sous un numéro d’opus trompeur. D’un seul tenant, le Deuxième de Goubaïdoulina (1987) observe les sons sous toutes leurs coutures avant de les amalgamer pour évoquer ce que la compositrice décrit comme « des anges et des oiseaux ». Les Métamorphoses nocturnes (1954) de Ligeti partent, elles, à la découverte des intervalles, variant un thème qui ne résonne vraiment jamais. Coup d’essai, coup de maître.  

Comment venir

Porte de Pantin
M5 Métro ligne 5 3B Tramway 3B
Adresse
221 avenue Jean-Jaurès, 75019 Paris