Opéra en concert

Sémélé - Haendel

Monteverdi Choir - English Baroque Soloists - Sir John Eliot Gardiner

Sir John Eliot GardinerSir John Eliot Gardiner © Gert Mothes
Événement(s) passé(s)

Pour repartir après ce concert

  • Navettes gratuites
  • Taxi G7

Infos pratiques

  • Voir la salle
  • Réductions et abonnements
  • Comment venir ?
  • Information accessibilité
Lundi 8 avril 2019 — 19h30
Grande salle Pierre Boulez - Philharmonie
Durée : environ 3h20 dont 1 entracte

Programme

  • Georg Friedrich Haendel
    Semele
  • Musique de Georg Friedrich Haendel
  • Livret de Newburgh Hamilton

Distribution

  • Monteverdi Choir
  • English Baroque Soloists
  • Sir John Eliot Gardiner, direction
  • Louise Alder, soprano, Semele
  • Hugo Hymas, ténor, Jupiter
  • Lucile Richardot, mezzo-soprano, Ino/Juno
  • Carlo Vistoli, contre-ténor, Athamas
  • Gianluca Buratto, basse, Cadmus/Somnus

Adaptée des Métamorphoses d’Ovide, Sémélé de Haendel est à la frontière entre l’opéra et l’oratorio. Après l’avoir enregistrée avec le Monteverdi Choir, Sir John Eliot Gardiner en propose une version « de concert ».

Avec Sémélé, Haendel succombe à la tentation d’écrire un opéra anglais. Composée en 1743 et créée en 1744 au Covent Garden Theatre, l’œuvre reste une des plus belles pages lyriques de Georg Friedrich Haendel. Le livret, écrit par Newburgh Hamilton sur des textes de William Congreve, raconte les amours de Sémélé, mère de Dionysos, et de Jupiter, ce dernier la capturant en prenant la forme d’un aigle. C’est oublier un peu vite, de la part du Dieu tout-puissant, la colère de sa femme Junon, qui usera de toute sa magie pour faire échouer l’idylle. Opéra ou oratorio profane, l’œuvre contient nombre de scènes et d’airs amoureux (dont le magnifique « Endless pleasure, endless love ») sensuels et charmants. La lecture qu’en donne Sir John Eliot Gardiner, auteur de nombreux enregistrements de référence des œuvres de Haendel, se distingue par sa finesse et sa sensibilité.

Écouter et regarder

Georg Friedrich Haendel : Semele, Ouverture de l’acte I - English Baroque Soloists, John Eliot Gardiner (direction)