Récital piano

Daniel Barenboim

Schubert - Sonates pour piano 3

Daniel BarenboimDaniel Barenboim © Sheila Rock
Événement(s) passé(s)

Infos pratiques

  • Voir la salle
  • Réductions et abonnements
  • Comment venir ?
  • Information accessibilité
Vendredi 22 mai 2015 — 20h30
Grande salle Pierre Boulez - Philharmonie

Programme

  • Franz Schubert
    Sonate D. 575
    Sonate D. 894
    Entracte
  • Franz Schubert
    Sonate D. 958

Distribution

  • Daniel Barenboim, piano
En quatre concerts, Daniel Barenboim propose une large anthologie des sonates de Schubert. Celles-ci font poursuivre au compositeur autrichien, d’une manière très personnelle, le chemin amorcé par les trente-deux sonates de Beethoven.

La carrière prestigieuse du chef Daniel Barenboim a quelque peu occulté celle, non moins riche, du pianiste. Enfant prodige (il donne son premier concert à sept ans), il prend part dès les années cinquante à la vie musicale internationale. Ses qualités reconnues de virtuose du clavier, un sens développé de la plastique sonore et son souci de l’architecture devraient faire merveille dans les deux opus magnum de cette soirée schubertienne. La Sonate D. 894 de 1826, dite « fantaisie », peut-être la plus subtile et secrètement lyrique de toutes, bruisse d’un murmure indéfinissable. Première de la fameuse trilogie des dernières sonates, la D. 958 s’ouvre sur des mesures d’un héroïsme dramatique et s’achève sur la course folle d’un allegro fantasmagorique.


Une séance de dédicace avec l'artiste aura lieu à l'issue du concert.

Coproduction Piano****, Philharmonie de Paris.

En partenariat avec

France Musique

En lien avec ce concert

Conférence

Schubert, entre l'influence du cercle amical et l’ombre de Beethoven

Écouter et regarder

Piano Sonata in E-Flat Major, Op.post. 122, D. 568: IV. Allegro Moderato
Piano Sonata No. 21 in B Flat Major, D. 960: I. Molto moderato
Piano Sonata No. 14 in A Minor, D. 784: I. Allegro giusto
Piano Sonata in D Major, D. 850, Op. 53: III. Scherzo: Allegro Vivace