Récital piano

Beethoven

Alain Planès

Alain PlanèsAlain Planès © G. Blaser
Événement(s) passé(s)

Infos pratiques

  • Voir la salle
  • Réductions et abonnements
  • Comment venir ?
  • Information accessibilité
Mardi 18 octobre 2016 — 20h30
Amphithéâtre - Cité de la musique

Programme

  • Ludwig van Beethoven
    Sonate n°13 op.27 "Quasi una fantasia"
    Sonate n°15 op.28 "Pastorale"
    Sonate n°26 op.81a "Les Adieux"

Distribution

  • Alain Planès, piano Brodmann 1814 (collection Musée de la musique)
Lorsque l’on pense à Alain Planès, ce sont des noms comme celui de Debussy qui viennent tout de suite à l’esprit. Pour autant, celui dont la réputation s’est faite sur le piano moderne aime aussi explorer d’autres chemins.

« J’ai toujours été intéressé par les instruments anciens. [L’]un de mes élèves […] m’a communiqué la passion du pianoforte. […] Peu de gens savent que je joue parfois sur pianoforte. Tout ce qui touche à ce domaine m’intéresse », confiait Alain Planès dès 1996. Pour son concert à la Philharmonie, dans le prolongement de ses Debussy sur Blüthner de 1902 ou Bechstein de 1897 comme de son passionnant Chopin chez Pleyel, il donne sur un Brodmann construit à Vienne en 1814 trois partitions beethovéniennes à peine antérieures – la Sonate n° 26 « Les Adieux » datant de la toute fin des années 1810.

Afin de préparer votre venue et de faciliter les contrôles liés au plan Vigipirate renforcé à la Philharmonie de Paris, nous vous remercions de vous présenter aux entrées en avance.

Écouter et regarder

Piano Sonata No. 13 in E-Flat Major, Op. 27 No. 1: IV. Allegro vivace
Piano Sonata No. 26 in E-Flat Major, Op. 81a, "Les Adieux": III. Das Wiedersehn (Vivacissimamente)
Piano Sonata No. 15 In D Major, Op. 28, "Pastoral": III. Scherzo: Allegro Vivace