Récital

Juan Diego Flórez - Viva Verdi & Co !

Deutsche Staatsphilharmonie Rheinland-Pfalz - Jader Bignamini - Verdi

Juan Diego FlórezJuan Diego Flórez © Gregor Hohenberg
Lundi 18 novembre 2019 à 20h30

Infos pratiques

  • Voir la salle
  • Réductions et abonnements
  • Comment venir ?
  • Information accessibilité
Lundi 18 novembre 2019 — 20h30
Grande salle Pierre Boulez - Philharmonie

Programme

  • Giuseppe Verdi
    Nabucco / Ouverture
    Rigoletto / “Questa o quella”
    Rigoletto / “Ella mi fu rapita…. Parmi veder le lagrime…. Possente amor mi chiama”
    Un giorno di regno / Ouverture
    Attila / "Oh dolore !"
    I Lombardi / “La mia letizia infondere… Come poteva un angelo”
    I due Foscari / “Brezza del suol natio… Dal più remoto esilio… Dal consiglio alla presenza… Odio solo, ed odio atroce”
    La Traviata (prélude de l'acte I)
    La Traviata / “Lunge da Lei… De’ miei bollenti spiriti…O mio rimorso”
    Entracte
  • Franz Lehár
    Das Land des Lächelns / "Dein ist mein ganzes Herz"
    Paganini / "Gern hab' ich die Frau'n geküsst"
    Giuditta / "Freunde, das Leben ist Lebenswert"
  • Hector Berlioz
    Marche hongroise
  • Jules Massenet
    Werther / "Pourquoi me réveiller"
  • Georges Bizet
    Carmen / "La fleur que tu m'avais jetée"
  • Pietro Mascagni
    Cavalleria Rusticana / Intermezzo
  • Giacomo Puccini
    La Bohème / "Che gelida manina"

Distribution

  • Deutsche Staatsphilharmonie Rheinland-Pfalz
  • Jader Bignamini, direction
  • Juan Diego Flórez, ténor
C’est un condensé de Verdi qu’offre Juan Diego Flórez dans ce récital parisien, à l’occasion de la sortie de son dernier album.

Le ténor péruvien excelle dans le bel canto. Il vient de briller dans Rigoletto à la Staatsoper de Vienne en 2018. Au Met de New York, il a fait ses débuts dans La Traviata avec un succès fracassant.
Production Les Grandes Voix

Écouter et regarder

Rigoletto: La donna è mobile
Werther: Toute mon âme est là! Pourquoi me réveiller, ô souffle de printemps?