Récital

Javier Camarena

Orchestre national d’Île-de-France - Gianluca Capuano

Javier CamarenaJavier Camarena © Decca
Mardi 16 juin 2020 à 20h30

Pour repartir après ce concert

  • Navettes gratuites
  • Taxi G7

Infos pratiques

  • Voir la salle
  • Réductions et abonnements
  • Comment venir ?
  • Information accessibilité
Mardi 16 juin 2020 — 20h30
Grande salle Pierre Boulez - Philharmonie
Durée : environ 1h50 dont 1 entracte

Programme

  • Manuel García
    Oberture
    (extrait de Don Chisciotte)
  • Vincenzo Bellini
    È serbato a questo acciaro... L'amo tanto, e m'è si cara...
    (extrait de I Capuletti e i Montecchi)
  • Niccolò Antonio Zingarelli
    Più dubitar mi fan... Là dai regni dell'ombra...
    (extrait de Giuletta e Romeo)
  • Gioacchino Rossini
    Oberture
    (extrait de La gazza ladra)
    S'ella m'è ognor fedele... Qual sarà mai la gioia...
    (extrait de Ricciardo e Zoraide)
    Si, ritrovarla io giuro...
    (extrait de La cenerentola)
    Entracte
  • Manuel García
    Mais que voi-je, une lyre!... Vous dont l'image toujours chère
    (extrait de La mort du Tasse)
  • Edouard Lalo
    Vainement ma bien-aimée
    (extrait de Le roi d'Ys)
  • Gaetano Donizetti
    Oberture
    (extrait d'Adelia)
    La maîtresse du roi?... Ange si pur
    (extrait de La favorite)
    Ah! Mes amis, quel jour de fête
    (extrait de La fille du régiment)

Distribution

  • Orchestre national d'Île-de-France
  • Gianluca Capuano, direction
  • Javier Camarena, ténor
Lorsqu’en 2018 Cecilia Bartoli a lancé chez Decca la collection « Mentored by Bartoli », le premier album inaugurant la série était celui de Javier Camarena. Le ténor mexicain virtuose s’est récemment produit au Met de New York, dans Les Pêcheurs de perles de Bizet puis dans La Fille du régiment de Donizetti. Après sa participation au Don Pasquale de l’Opéra de Paris au printemps 2019, c’est à la Philharmonie qu’il donne son premier récital parisien.

Écouter et regarder

Gioachino Rossini : La Cenerentola - Les Musiciens du Prince, Javier Camarena (ténor), Gianluca Capuano (direction)