Qigang ChenQigang Chen © Wang Hong
Rencontre

Rencontre avec Qigang Chen

Avant-concert

Samedi 10 février 2018
19:00
Lieu
Salle de conférence - Philharmonie
Salle de conférence
Comment venir ?Informations accessibilité

Intervenants

  • Emmanuel Hondré, médiateur
  • Qigang Chen, compositeur
A l'occasion d'un week-end autour de la Chine, la Philharmonie de Paris met à l'honneur le compositeur Qigang Chen qui sera interviewé par Emmanuel Hondré en amont du concert "Mandarin" où ses oeuvres "Wu XING" (Les Cinq Eléments)  et son Concerto pour violoncelle "Reflet d'un temps disparu" seront jouées.

Issue d'une famille d'intellectuelle, Qigang Chen commence dès son plus jeune âge ses études musicales. Confronté au cours de son adolescence à la Révolution Culturelle et il passe trois années enfermé et soumis à une "éducation idéologique". Cependant, sa passion pour la musique reste inébranlable et, en dépit de la pression et la politique anti-culturelle, il poursuit sa formation en composition. En 1977, Qigang Chen est l'un des 26 sur 200 candidats a être accepté dans la classe de composition du Conservatoire de Pékin. Après cinq années d'études avec Luo Zhongrong, il se présente à la compétition nationale ou il termine premier. Il est ainsi le seul dans son domaine à être autorisé à partir à l'étranger pour poursuivre ses études supérieures en composition. De 1984 à 1988, il est le dernier étudiant d'Olivier Messiaen. Ses cinq premières années en France lui permettent d'acquérir de nouvelles connaissances sur la musique du XXème siècle et d'élargir sa culture. Qigang Chen est l'un des compositeurs vivants les plus joués à travers le monde, ce qui lui a valu de nombreuses récompenses. En 2001, son travail orchestral Wu Xing est sélectionné parmi plus de 1000 œuvres, il est l'un des cinq finalistes du Masterprize Award accueilli par la BBC. En 2003, EMI/Virgin Classics publie un album consacré à sa musique, comprenant Iris devoilée et voté par le magazine Gramophone comme l'un des top 10 des enregistrements de musique classique du mois. En 2005, il reçoit le Grand Prix de la Musique Symphonique par la SACEM pour sa réussite professionnelle. Il est le directeur musical de la cérémonie d'ouverture des Jeux Olympiques de 2008 à Pékin. Plus récemment, en 2013, il est décoré du Chevalier de l'Ordre des arts et des lettres par le gouvernement français. En 2015, il lance un atelier de composition au Gonggeng College en Chine, en tant que plate-forme de dialogue avec et entre les jeunes musiciens.

Docteur en musicologie et titulaire de quatre premiers prix au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris (histoire de la musique, esthétique, musicologie, pédagogie de la flûte), Emmanuel Hondré a d’abord été professeur (flûte traversière et histoire de la musique) avant d’intégrer la Cité de la musique, d’abord comme Rédacteur musical (1997), puis comme Responsable du Service des activités culturelles du Musée de la musique (2002), Directeur de la production de la Cité de la musique et de la Salle Pleyel (2004), et enfin Directeur du Département concerts de la Philharmonie de Paris (2015).

Les rencontres invitent un ou plusieurs artistes, auteurs ou personnalités du monde intellectuel à s’exprimer sur un sujet artistique ou une problématique culturelle, puis à échanger avec le public.

Tarifs

  • Entrée libre