Vers la page Accessibilité Menu mobile Menu principal Aller au contenu principal Pied de page Plan du site Recherche
Message d’information

Pass sanitaire

En savoir plus

Philharmonie de Paris - Page d'accueil

Rencontre avec Bryce Dessner et Jörgen van Rijen

adulte
Salle de conférence - Philharmonie
Durée : environ 1h15
Distribution
Arnaud Merlin, médiateur
Bryce Dessner, compositeur
Jorgen van Rijen, trombone

Les RENCONTRES invitent un ou plusieurs artistes, auteurs ou personnalités du monde intellectuel, à s’exprimer sur un sujet artistique ou une problématique culturelle, puis à échanger avec le public.

A l'occasion de la programmation du concerto pour trombone de Bryce Dessner par l'Orchestre National de l'Ile de France, Arnaud Merlin s'entretient avec le compositeur et l'artiste Jörgen van Rinjen.

Après des études de musique à la Sorbonne (Paris-IV) et au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris – où il obtient les prix d’histoire de la musique et d’esthétique –, Arnaud Merlin se destine au journalisme en collaborant, à partir de 1985, au Monde de la Musique et à Jazz Hot. Co-auteur avec Franck Bergerot de L’Epopée du Jazz (Découvertes / Gallimard, 1991), journaliste à Jazzman de 1992 à 2004, Arnaud Merlin est producteur à France Musique depuis 1996. Il présente le concert du mercredi, alternant les directs des formations musicales de Radio France et les créations dans le domaine de la musique d’aujourd’hui. Dans le cadre du Carrefour de la Création, il produit chaque dimanche un concert d’archives de musique contemporaine. Enfin, depuis janvier 2015, il programme la saison Jazz sur le vif au studio 104 de la Maison de la Radio.  

Bryce Dessner est une voix forte et rare de la musique contemporaine dont le catalogue s’enrichit rapidement d’œuvres orchestrales, vocales et de chambre commandées par des ensembles, institutions et artistes majeurs de par le monde. Il est également connu du public par le groupe de rock indé The National dont il est l’un des membres fondateurs et guitariste. Bryce Dessner collabore avec des artistes parmi les plus créatifs d’aujourd’hui :  Philip Glass, Steve Reich, Katia et Marielle Labèque, Paul Simon, Sufjan Stevens, Caroline Shaw, Alejandro Iñarritú, Johnny Greenwood, Bon Iver, Taylor Swift, Justin Peck, Kelley O’Connor, Ragnar Kjartansson et Nico Muhly. Les œuvres de Bryce Dessner ont été jouées par les orchestres philharmoniques de Los Angeles, New York, Londres, l’Orchestre de Paris, l’Ensemble intercontemporain, le Metropolitan Museum of Art et le Carnegie Hall à New York, le New York City Ballet, le Barbican Centre à Londres, les festivals d’Édimbourg et de Sydney, l’ensemble Sō Percussion et le Kronos Quartet. Les récentes compositions de Bryce Dessner comprennent le Concerto pour deux pianos écrit pour Katia et Marielle Labèque, créé avec l’Orchestre philharmonique de Londres et enregistré pour Deutsche Grammophon;  un Concerto pour trombone (co-commande WKO Heilbronn, Orchestre symphonique de Dallas, Orchestre philharmonique Royal de Liège et Orchestre national d’Île de France) créé en septembre 2020 à Cologne avec en soliste Jörgen van Rijen; Voy a Dormir pour la mezzo-soprano Kelley O’Connor et l’Orchestra of Saint Luke’s; Skrik Trio, commande de Steve Reich et du Carnegie Hall; le ballet No Tomorrow co-écrit avec Ragnar Kjartansson; Wires pour l’Ensemble intercontemporain; Impermanence,  nouvelle collaboration  avec la Sydney Dance Company et l’Australian String Quartet (créé en février 2021 à Sydney). En 2019, Bryce Dessner compose une œuvre pour Gautier Capuçon et sa Classe d’excellence de violoncelle, commande de la Fondation Louis Vuitton; l’Orchestre philharmonique de Los Angeles et l’ensemble vocal Roomful of Teeth créent Triptych (Eyes for One on Another), œuvre immersive en hommage au photographe Robert Mapplethorpe. En 2020, sa collaboration au disque (Tenebre) avec l’Ensemble Resonanz a obtenu un prix Opus Klassik en Allemagne ainsi qu’un Diapason d’Or en France. Bryce Dessner a en projet un ouvrage scénique avec le dramaturge Enda Walsh et un concerto pour le violoniste Pekka Kuusisto.  Bryce Dessner compose également pour le cinéma. Il collabore à la bande originale du film The Revenant d’Alejandro González Iñárritu avec Leonardo Di Caprio et compose celle de The Two Popes du réalisateur Fernando Meirelles enregistrée aux Studios d’Abbey Road à Londres et nominée aux World Soundtrack Awards en 2020. Les enregistrements de Bryce Dessner comprennent St. Carolyn by the Sea (Deutsche Grammophon); Aheym, commande du Kronos Quartet ; Tenebre, avec l’Ensemble Resonanz (2019); El Chan avec Katia et Marielle Labèque, Matthias Pintscher et l’Orchestre de Paris (Deutsche Grammophon 2019) ; When we are inhuman avec Bonnie « Prince » Billy et Eighth Blackbird (2019). Cette même année 2019 parait un nouvel album de The National, I am Easy to Find. Bryce Dessner est né à Cincinnati (Etats-Unis). Il a étudié la flûte et la guitare classique et est diplômé de l’Université Yale. Il a fondé ou co-fondé plusieurs festivals : MusicNOW à Cincinnati, PEOPLE à Berlin, HAVEN à Copenhague et Sounds from a Safe Harbour à Cork (Irlande). Des résidences lui sont fréquemment proposées comme celles qu’il a tenues au Barbican Centre à Londres, à la Philharmonie de Paris et à l’Elbphilharmonie de Hambourg. Bryce Dessner vit à Paris.

Le tromboniste néerlandais Jörgen van Rijen commence à jouer du trombone à huit ans et débute ses études au conservatoire de Rotterdam avec George Wiegel à seize ans. Au cours de sa formation, il étudie pendant trois mois avec Michel Becquet, tromboniste solo et enseignant au Conservatoire national supérieur de musique de Lyon, où il étudie également le trombone baroque avec Daniel Lassalle. Après avoir joué brièvement comme trombone solo au Rotterdam Philharmonic Orchestra, Jörgen van Rijen reste au même poste mais en rejoignant le Royal Concertgebouw Orchestra en 1997. Particulièrement engagé dans la promotion de son instrument, il développe un nouveau répertoire pour le trombone et fait connaître le répertoire existant à un public plus large. Il est également un soliste très prisé. Spécialiste à la fois du trombone moderne et baroque, il a joué comme soliste dans la majorité des pays européens, ainsi qu’aux États-Unis, au Canada, au Japon, en Chine, en Corée, en Russie, à Singapour et en Australie. Il a par ailleurs joué des concertos avec des orchestres tels que le Royal Concertgebouw Orchestra, le Czech Philharmonic Orchestra, le  Rotterdam Philharmonic Orchestra, le Taiwan Philharmonic et la Nagoya Philharmonic. Soliste régulièrement convié dans un certain nombre d’orchestres, il a également été invité en 2014 à jouer plusieurs mois dans la section des trombones au New York Philharmonic Orchestra. Il a également joué durant plusieurs saisons comme tromboniste solo avec le Lucerne Festival Orchestra. Au cours des prochaines saisons, il jouera comme soliste avec des orchestres tels que le BBC Scottish Symphony Orchestra, la Philharmonic Antwerp, le Dallas Symphony Orchestra, l’Orchestre de la Suisse Romande et l’Orchestra of the Staatstheater Cottbus. Jörgen van Rijen a obtenu le prix Netherlands Music en 2004, la plus haute distinction dans le domaine musical octroyée par le ministère néerlandais de la Culture. En 2006, il a reçu la prestigieuse récompense Borletti-Buitoni Trust, attribuée chaque année à une sélection de jeunes solistes et ensembles internationaux les plus prometteurs et les plus talentueux. Celle-ci lui a permis de commander de nouvelles œuvres à des compositeurs tels que Kalevi Aho mais aussi de réaliser plusieurs enregistrements. Il a par ailleurs remporté d’autres distinctions majeures, comme les premiers prix des concours internationaux de trombone de Toulon et Guebwiller. Jörgen van Rijen est aussi un musicien de chambre actif dans plusieurs ensembles, tels que le RCO Brass et Brass United. Il est depuis 2003 l’un des fondateurs et acteurs de premier plan du New Trombone Collective. Basé aux Pays-Bas, ce groupe a jusqu’à présent enregistré trois CD et été invité à se produire partout dans le monde. En mars 2001, Jörgen van Rijen fait ses débuts comme soliste avec le Royal Concertgebouw Orchestra en jouant le Concerto pour trombone d’Henri Tomasi. Son premier album solo, paru en mars 2005 chez Channel Classics Records, comporte un enregistrement de cette performance. Dans une recension sur son premier CD, le magazine de musique Luister écrivait : « Jörgen Van Rijen est un véritable ambassadeur de son instrument que les compositeurs continuent souvent à ne pas considérer comme un cuivre majeur. Cependant, il existe peu de trombonistes qui atteignent la virtuosité de Jörgen van Rijen. Il est inégalé, qu’il s’agisse du son, de la dynamique, de la couleur, de la compréhension musicale et de l’expressivité… ». Il a enregistré cinq CD chez Channel Classics. En 2007, le compositeur néerlandais Theo Verbey se voit commander par le Royal Concertgebouw Orchestra l’écriture d’un concerto pour trombone avec Jörgen van Rijen en tant que soliste. Cette nouvelle œuvre, LIED, est jouée pour la première fois en septembre 2007, et paraît sous la marque de disque du Royal Concertgebouw Orchestra, RCO Live. De nombreuses autres œuvres ont été écrites pour lui, y compris par Jacob TV et Florian Magnus Maier. Au printemps 2012, il joue pour la première fois un concerto pour trombone que Kalevi Aho avait composé pour lui, à la demande du Borletti-Buitoni Trust, et se produit en concert avec le The Hague Philharmonic Orchestra, the Oulu Sinfonia in Finland et le BBC Symphony Orchestra. À propos de ce dernier concert, The Times a écrit : « Jörgen van Rijen et Kalevi Aho ont fait du trombone une source de grâce et d’envolées mélancoliques, le tout arrangé dans quatre mouvements généreux par un orchestre tout aussi raffiné… ». Le 20 avril 2017, il joue la première mondiale du Concerto pour trombone composé pour lui par James MacMillan, avec le Royal Concertgebouw Orchestra dirigé par Iván Fischer. D’autres concerts sont ensuite prévus avec des orchestres aux États-Unis, en Finlande, en Belgique, en Suisse et en Allemagne. Jörgen van Rijen enseigne au conservatoire d’Amsterdam et a été nommé professeur invité à la Royal Academy of Music à Londres. Jörgen van Rijen joue exclusivement sur des instruments construits par Antoine Courtois. Il vit actuellement à Amsterdam, aux Pays-Bas.

Karina-Canellakis

Salle de conférence - Philharmonie

Découvrir la salle

Comment venir

Porte de Pantin
M5 Métro ligne 5 3B Tramway 3B
Adresse
221 avenue Jean-Jaurès, 75019 Paris