Vers la page Accessibilité Menu mobile Menu principal Aller au contenu principal Pied de page Plan du site Recherche

Philharmonie de Paris - Page d'accueil

Rencontre avec Case Scaglione, Steven Mackey et Florian Cauquil

adulte
Salle de conférence - Philharmonie
Durée : environ 45 minutes
Distribution
David Christoffel, modérateur
Case Scaglione, chef d'orchestre
Steven Mackey, compositeur
Florian Cauquil, timbales

Les RENCONTRES invitent un ou plusieurs artistes, auteurs ou personnalités du monde intellectuel, à s’exprimer sur un sujet artistique ou une problématique culturelle, puis à échanger avec le public.

David Christoffel est poète et compositeur, homme de radio et docteur en musicologie de l’EHESS. Auteur d’opéras parlés (récemment Echecs opératiques à l’Opéra de Rouen en 2018 et Consensus partium, Festival d’automne à Paris en 2020), il publie des livres de poésie, des disques, comme la série d’albums de créations sonores Radio Toutlemonde sur le label Super Moyen Les Disques. Ancien chroniqueur de France Musique, il produit documentaires et chroniques pour Espace 2 (RTS) et le programme Métaclassique diffusé sur une centaine de radios associatives en France et en Belgique. Il a notamment publié Ouvrez la tête (ma thèse sur Satie) aux éditions MF (2017) et l’essai La musique vous veut du bien au PUF, 2018. Avec Maël Guesdon, il a fondé la contre-culture psychique. Ses travaux sont recensés sur le site http://www.dcdb.fr/

Le chef d’orchestre américain Case Scaglione est directeur musical et chef principal de l’Orchestre national d’Île-de-France depuis le début de la saison 2019.20. Case Scaglione est également chef principal du Württembergisches Kammerorchester Heilbronn en Allemagne. Il a été chef associé à l’Orchestre philharmonique de New York et directeur musical du Young Musicians Foundation Debut Orchestra à Los Angeles. Il est diplômé du Cleveland Institute of Music, du Peabody Institute et de l’Académie de direction d’Aspen où il a reçu le Prix James Conlon. Case Scaglione a été l’invité du NDR Elbphilharmonie Orchester de Hambourg, des orchestres philharmoniques de Bruxelles, Czczecin, du Luxembourg, des orchestres symphoniques de Lucerne, Bournemouth, RTVE de Madrid, Castilla y Léon, RTE Dublin, de l’Ulster et du Scottish Chamber Orchestra. Aux États-Unis, il a dirigé l’Orchestre philharmonique de New York, et les orchestres symphoniques de Houston, Dallas, Detroit, Phoenix, San Diego et Baltimore. En Asie, il est régulièrement invité de l’Orchestre philharmonique de Hong-Kong, et s’est produit à la tête des orchestres symphoniques de Shanghai, Canton et de l’Orchestre philharmonique de Chine. Case Scaglione a dirigé le Württembergisches Kammerorchester Heilbronn (WKO) au Concertgebouw d’Amsterdam, au Musikverein de Vienne et à la Herkulessaal de Munich. Il a enregistré avec le WKO les Six Symphonies de Carl Ditters von Dittersdorf d’après les Métamorphoses d’Ovide et un disque Copland avec le clarinettiste Sebastian Manz. Case Scaglione et l’Orchestre national d’Île-de-France ont enregistré un disque Wagner (NoMadMusic) avec en solistes Michelle DeYoung et Simon O’Neill (sortie janvier 2021).

Né en 1987, Florian Cauquil débute son parcours musical au CNR de Perpignan par l'apprentissage du clavecin à quatre ans. À neuf ans, il découvre la percussion dans la classe d'Olivier Sans puis de Philippe Spiesser dans laquelle il obtient son DEM en 2002, et suit en parallèle un cursus dans la classe de batterie d'André Mallau et de jazz de Serge Lazarevitch. En 2006, il intègre la classe de percussions de Michel Cerutti au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris dans laquelle il obtiendra une Licence en 2009 puis un diplôme de Master en 2011. Très intéressé d'approfondir l'apprentissage des timbales, il travaille auprès de Benoît Cambreling (Orchestre National de Lyon), Markus Rhoten (New York Philharmonic) et suit à partir de 2010 un cycle de perfectionnement à la Hochschule für Musik und Theater de Munich dans la classe de Raymond Curfs (Sinfonieorchester des Bayerischen Rundfunks). Passionné d'orchestre, il a été membre de plusieurs orchestres de jeunes à travers le monde (Gustav Mahler Jugend Orchester, European Union Youth Orchestra, Académie du Festival de Lucerne) et a travaillé auprès de chefs prestigieux tels Pierre Boulez, Antonio Pappano, Daniele Gatti, Sir Colin Davis. Il a également régulièrement été amené à travailler comme percussionniste et timbalier invité dans de nombreux orchestres (Orchestre de Paris, Orchestre de l'Opéra National de Paris, Orchestre Philharmonique de Radio France, Orchestre National de France, Orchestre National de Lyon, Freiburger Barockorchester...). En 2012, il est nommé timbalier de l'Orchestre des Lauréats des Conservatoires de Paris et Lyon. Depuis mars 2013 il est timbalier solo de l'Orchestre National d'Île-de-France et également membre du Paris Percussion Group.  Florian Cauquil est professeur au conservatoire de Montrouge depuis 2015.

Steven Mackey – lauréat d'un Grammy Award, encensé par Gramophone pour son imagination « explosive et aérienne » – est admiré comme l'un des plus grand compositeurs de sa génération, avec des œuvres variées, de l'orchestre à l'opéra en passant par la musique de chambre et la danse. Né en 1956 de parents américains installés à Francfort en Allemagne, sa première passion dans la musique était de jouer de la guitare électrique avec les groupes de rock du nord de la Californie. Dans les années 1980 et 1990, il crée la surprise en incluant dans ses concerts de musique classique une guitare électrique et des influences de musique vernaculaire. Il joue régulièrement ses propres œuvres, notamment trois concertos pour guitare électrique et de nombreuses œuvres solo ou de musique de chambre. Il joue aussi énormément d'improvisation et fait régulièrement des représentations avec son groupe Big Farm.  À l'automne 2017, Mackey sort un CD de son opéra de guitare électrique sans parole Orpheus Unsung, via le label New Amsterdam, qu'il joue notamment avec Jason Treuting 
du groupe So Percussion. Menée par le réalisateur et metteur en scène visionnaire Mark DeChiazza, avec trois danseurs en plus de la guitare et des percussions, cette œuvre a été jouée pour la première fois au printemps 2016 au Guthrie Theater de Minneapolis. 
Mackey et Treuting en ont joué des extraits dans l'étonnant lieu artistique National Sawdust à Brooklyn ce printemps. Elle sera jouée à nouveau pour la cérémonie d'inauguration du Lewis Center for the Arts à l'Université Princeton où Mackey est aussi professeur. Une autre nouvelle, pièce intitulée Through Your Fingers, a été écrite pour la violoncelliste Alisa Weilerstein de la Fondation MacArthur et le grand pianiste israelo-américain Inon Barnatan.  Ils ont joué la première mondiale en octobre au Carnegie Hall, qui en a fait la demande avec le soutien du Wigmore Hall de Londres. Mackey sort en 2010 la comédie musicale Slide, pour acteur ténor, guitare électrique et ensemble de musique de chambre. Elle sera jouée cette saison au National Sawdust, ainsi qu'à Princeton et à Philadelphie. St. Louis Symphony et New World Symphony donneront également des représentations de son magnum opus de 38 minutes pour orchestre, Mnemosyne’s Pool, commissionné par le Los Angeles Philharmonic, le Kennedy Center, le Sydney Symphony et le New World Symphony en 2015. Enfin, le compositeur a été l'invité pendant une semaine du New Music Festival à la Bowling Green State University de l'Ohio, avec sa femme, la compositrice Sarah Kirkland Snider. Parmi les événements les plus marquants des dernières saisons, on trouve le concerto pour violon de Mackey intitulé Beautiful Passing interprété au printemps dernier par Jennifer Koh et l'Orchestre symphonique de Baltimore mené par Marin Alsop ; une représentation du quatuor de cordes Ars Moriendi (2000) par les membres du St. Paul Chamber Orchestra en prélude à la première de Orpheus Unsung de la précédente saison ; la première de Blue Notes and Other Clashes (2016) par le PRISM Quartet et So Percussion au Kimmel Center de Philadelphie, ensuite distribué par le label XAS dans un album intitulé Color Theory ; Triceros (2015), un concerto pour trompette commissionné par le Swedish Chamber Orchestra pour le virtuose Håkan Hardenberger ; et One Red Rose (2013) pour le Brentano String Quartet, commissionné par Carnegie Hall, le Nasher Sculpture Center et Yellow Barn pour le 50e anniversaire de l'assassinat de JFK. La musique d'orchestre de Mackey a été interprétée par les plus grands orchestres du monde entier, notamment l'Orchestre philharmonique de Los Angeles, les Orchetres symphoniques de San Francisco et de Chicago, le BBC Philharmonic, l'Academy of St Martin in the Fields, le Royal Concertgebouw Orchestra, l'Austrian Radio Symphony, l'Orchestre symphonique de Sydney et l'Orchestre philharmonique de Tokyo. En tant que guitariste, Mackey a joué sa musique de chambre avec le Kronos Quartet, l'Arditti Quartet, la London Sinfonietta, le Nexttime Ensemble (Parme), Psappha (Manchester) et Joey Baron.

Karina-Canellakis

Salle de conférence - Philharmonie

Découvrir la salle

Comment venir

Porte de Pantin
M5 Métro ligne 5 3B Tramway 3B
Adresse
221 avenue Jean-Jaurès, 75019 Paris