Spectacle

Concert dansé

Peter Von Poehl - Héla Fattoumi - Eric Lamoureux

Peter Von PoehlPeter Von Poehl © J. Bourgeois
Événement(s) passé(s)

Infos pratiques

  • Voir la salle
  • Réductions et abonnements
  • Comment venir ?
  • Information accessibilité
Mercredi 28 octobre 2015 — 20h30
Salle des concerts - Cité de la musique

Programme

  • Peter von Poehl
    28 Paradise
    This one's for you
  • Peter von Poehl / Marie Modiano
    Near the end of the world
  • Peter von Poehl
    Pious Man
    Elisabeth
    The story of the impossible
    Big issues printed small
    To the golden rose
    Twelve twenty one
  • Arthur Russell
    This is how we walk on the moon
  • Peter von Poehl
    Going to where the tea trees are

Distribution

  • Peter von Poehl, guitare, harmonica, chant
  • Zach Miskin, violoncelle
  • Héla Fattoumi, chorégraphe
  • Eric Lamoureux, chorégraphe
  • Sarath Amarasingam, danse
  • Matthieu Coulon, danse
  • Jim Couturier, danse
  • Bastien Lefèvre, danse
  • Philippe Rouaire, danse
Ce concert est diffusé en direct sur les sites internet www.concert.arte.tv et www.live.philharmoniedeparis.fr, où il restera disponible gratuitement pendant quatre mois.


La voix, la guitare et l'harmonica de Peter von Poehl sont accompagnés par le violoncelle de Zach Miskin. Des danseurs leur répondent sur une chorégraphie d’Héla Fattoumi et Éric Lamoureux.

Ses complices sont légion mais sa singularité est unique. Que Peter von Poehl ait travaillé avec Marie Modiano, Bertrand Burgalat, le groupe A.S. Dragon, Alain Chamfort, Vincent Delerm, Birdy Nam Nam, Lio et même Michel Houellebecq, il conserve toujours ses dons d’orfèvre pop-folk, hérités des Dennis Wilson, Nick Drake, Tim Buckley et autre Cat Stevens. Un savoir-faire intimiste, presque chambriste… Cette fois, le Suédois – Parisien d’adoption – embarque sa voix et sa guitare dans un corps-à-cordes avec le violoncelliste Zach Miskin. Ensemble, les deux musiciens signent une partition raffinée qu’ils confrontent à la chorégraphie d’Héla Fattoumi et Éric Lamoureux.