Agenda

Par ex., 19/03/2019
Plus de filtres
Vendredi
8/05
Week-end Max Richter / Yulia Mahr

Concerts

Concert
20h30
20h30
Salle des concerts - Cité de la musique
Max Richter interprète ici Infra, œuvre minimaliste tendue vers l’épure et empreinte de mélancolie. En première partie, la talentueuse jeune productrice électro Jlin et en aftershow, le compositeur et vocaliste expérimental Ian William Craig.
Salle des concerts - Cité de la musique
Max Richter interprète ici Infra, œuvre minimaliste tendue vers l’épure et empreinte de mélancolie. En première partie, la talentueuse jeune productrice électro Jlin et en aftershow, le compositeur et vocaliste expérimental Ian William Craig.
Après-concert
22h00
22h00
Rue musicale - Cité de la musique
En activité depuis quelques années, le Canadien Ian William Craig – à la fois vocaliste et compositeur – explore un univers musical aussi dense que palpitant, dans une sphère ambient/néo-classique proche de celle de Max Richter.
Rue musicale - Cité de la musique
En activité depuis quelques années, le Canadien Ian William Craig – à la fois vocaliste et compositeur – explore un univers musical aussi dense que palpitant, dans une sphère ambient/néo-classique proche de celle de Max Richter.
Samedi
9/05
Week-end Max Richter / Yulia Mahr

Concerts

Concert
18h00
18h00
Le Studio - Philharmonie
Jeune compositrice américaine, usant surtout de synthétiseurs modulaires, Kaitlyn Aurelia Smith vient distiller son enivrante musique atmosphérique. En première partie, l’Estonienne Maarja Nuut, qui flotte dans une sphère similaire.
Le Studio - Philharmonie
Jeune compositrice américaine, usant surtout de synthétiseurs modulaires, Kaitlyn Aurelia Smith vient distiller son enivrante musique atmosphérique. En première partie, l’Estonienne Maarja Nuut, qui flotte dans une sphère similaire.
Concert
20h30
20h30
Grande salle Pierre Boulez - Philharmonie
On ne sait pas grand-chose de Voices, et pour cause. Il s’agit d’une toute nouvelle création du compositeur allemand. Voilà dix ans que Max Richter travaille sur ce projet autour de la voix, qui réunit choeur et orchestre. Autant dire que cette soirée...
Grande salle Pierre Boulez - Philharmonie
On ne sait pas grand-chose de Voices, et pour cause. Il s’agit d’une toute nouvelle création du compositeur allemand. Voilà dix ans que Max Richter travaille sur ce projet autour de la voix, qui réunit choeur et orchestre. Autant dire que cette soirée...

Activités

Dimanche
10/05
Week-end Max Richter / Yulia Mahr

Concerts

Concert
16h00
16h00
Le Studio - Philharmonie
Deux jeunes musiciens se réapproprient, chacun(e) à sa façon, l’œuvre inépuisable de Johann Sebastian Bach : en première partie, la pianiste israélo-belge Edna Stern, et, en seconde partie, le producteur électronique anglais Clark.
Le Studio - Philharmonie
Deux jeunes musiciens se réapproprient, chacun(e) à sa façon, l’œuvre inépuisable de Johann Sebastian Bach : en première partie, la pianiste israélo-belge Edna Stern, et, en seconde partie, le producteur électronique anglais Clark.
Concert
19h00
19h00
Grande salle Pierre Boulez - Philharmonie
Dans ce concert, Max Richter donne à entendre deux de ses pièces les plus intenses : Recomposed, splendide variation sur les Quatre Saisons, et Three Worlds, évocation hautement suggestive du monde littéraire de Virginia Woolf.
Grande salle Pierre Boulez - Philharmonie
Dans ce concert, Max Richter donne à entendre deux de ses pièces les plus intenses : Recomposed, splendide variation sur les Quatre Saisons, et Three Worlds, évocation hautement suggestive du monde littéraire de Virginia Woolf.

En lien avec ce concert

Activités

Saison 2019-20 abonnez-vous
Mardi
12/05

Concerts

Concert
20h30
20h30
Grande salle Pierre Boulez - Philharmonie
Un récital à deux visages. En première partie, Hélène Grimaud parcourt des pages tendres, délicates, volontiers rêveuses de Debussy, Satie et Chopin avant de se confronter aux pièces hallucinées et fantasmagoriques des Kreisleriana de Schumann.
Grande salle Pierre Boulez - Philharmonie
Un récital à deux visages. En première partie, Hélène Grimaud parcourt des pages tendres, délicates, volontiers rêveuses de Debussy, Satie et Chopin avant de se confronter aux pièces hallucinées et fantasmagoriques des Kreisleriana de Schumann.

Activités

Mercredi
13/05

Concerts

Concert
20h30
20h30
Grande salle Pierre Boulez - Philharmonie

Dans ce dialogue entre Chostakovitch et Sibelius, deux maîtres du xxe siècle, Leonidas Kavakos et Jukka-Pekka Saraste explorent la misère et la grandeur de l’âme humaine.

Grande salle Pierre Boulez - Philharmonie

Dans ce dialogue entre Chostakovitch et Sibelius, deux maîtres du xxe siècle, Leonidas Kavakos et Jukka-Pekka Saraste explorent la misère et la grandeur de l’âme humaine.

Concert
20h30
20h30
Salle des concerts - Cité de la musique
Avec Rihoko Sato, le danseur et chorégraphe Saburo Teshigawara saisit l’essence de l’École de Vienne pour créer un spectacle multidisciplinaire, en collaboration avec les solistes de l’Ensemble intercontemporain.
Salle des concerts - Cité de la musique
Avec Rihoko Sato, le danseur et chorégraphe Saburo Teshigawara saisit l’essence de l’École de Vienne pour créer un spectacle multidisciplinaire, en collaboration avec les solistes de l’Ensemble intercontemporain.

Activités

Jeudi
14/05

Concerts

Concert
20h30
20h30
Grande salle Pierre Boulez - Philharmonie

Dans ce dialogue entre Chostakovitch et Sibelius, deux maîtres du xxe siècle, Leonidas Kavakos et Jukka-Pekka Saraste explorent la misère et la grandeur de l’âme humaine.

Grande salle Pierre Boulez - Philharmonie

Dans ce dialogue entre Chostakovitch et Sibelius, deux maîtres du xxe siècle, Leonidas Kavakos et Jukka-Pekka Saraste explorent la misère et la grandeur de l’âme humaine.

Concert
20h30
20h30
Salle des concerts - Cité de la musique
Avec Rihoko Sato, le danseur et chorégraphe Saburo Teshigawara saisit l’essence de l’École de Vienne pour créer un spectacle multidisciplinaire, en collaboration avec les solistes de l’Ensemble intercontemporain.
Salle des concerts - Cité de la musique
Avec Rihoko Sato, le danseur et chorégraphe Saburo Teshigawara saisit l’essence de l’École de Vienne pour créer un spectacle multidisciplinaire, en collaboration avec les solistes de l’Ensemble intercontemporain.

Activités