Vers la page Accessibilité Menu mobile Menu principal Aller au contenu principal Pied de page Plan du site Recherche

Philharmonie de Paris - Page d'accueil

Nous possédons tous un instrument naturel : la voix. Pour parler ou chanter, nous utilisons l’air de nos poumons afin de faire vibrer nos cordes vocales situées dans la gorge.  
Quant à notre corps, en particulier la tête, il fonctionne comme une caisse de résonance : il amplifie le son produit par nos cordes vocales. 

Dans le monde entier, la voix nous permet de communiquer avec les autres et d’exprimer nos émotions. Chaque région du monde dispose de ses propres chants pour célébrer, remercier, partager de la tristesse ou de la joie… Chaque voix humaine est unique. Qu’elle soit plutôt grave ou aiguë, gutturale, nasillarde ou profonde, nous pouvons la moduler, changer sa hauteur.

Allons explorer toutes ses possibilités !  

Vivez la Philharmonie des enfants en vrai

Réservez votre visite en ligne !

Aujourd'hui, mardi 30 novembre 2021, la Philharmonie des enfants est ouverte de 10h à 13h et de 14h à 18h.
Hauteur de la voix
Pitch Pong

Il va falloir monter dans les aigus pour aller chercher cette balle dans le coin du terrain de pitch-pong. Qui de vous deux chantera le plus juste ?

En général, la voix d’un enfant est plutôt aiguë et celle d’un adulte est plutôt grave, celle d’un homme plus grave que celle d’une femme. Pour autant, chacun d’entre nous peut moduler la hauteur de sa voix. L’installation Pitch Pong est un détournement du jeu vidéo emblématique des années 1970 édité par Atari  : Pong. Parmi les tout premiers jeux vidéo d’arcade, inspiré du tennis de table, Pong permettait à deux joueurs de se renvoyer une balle à l’aide de raquettes contrôlées par un joystick. Commercialisé à partir de novembre 1972, il est le premier jeu vidéo à devenir populaire à grande échelle. 

Effets de voix
Drôles de voix

Attention, tu n’auras jamais entendu ta voix dans cet état. Fous rires garantis !

Chaque voix est unique. Grâce à elle, nous reconnaissons un ami au téléphone, avant même qu’il ait donné son nom. On dit que chaque voix a son propre timbre. Et des timbres de voix, il en existe beaucoup : des chaudes, des colorées, des glacées, des nasillardes, des chevrotantes, des voix de robots, de souris ou d’ogres ! Cette cabine est un peu magique. Elle permet de changer d’endroit ou de devenir quelqu’un d’autre à mesure que l’on parle ou chante dans le micro et qu’on applique les différents effets proposés.

Cahiers d’exploration

Dans les différents cahiers d’exploration, une section « jeux » spécifiquement conçue pour les enfants sert de support aux activités d’approfondissement. Ces cahiers d’exploration proposent des parcours thématiques mettant l’accent sur des notions complémentaires. 

Danse
En rythme !

Et si on dansait pour faire des rythmes et des sons avec notre corps sous la direction de la chorégraphe Kaori Ito ? 

Notre corps est musical. Il suffit de chanter ou d’applaudir pour le constater. Si nous tapons dans nos mains de manière régulière, nous créons une pulsation. Par nos mouvements, il est possible de produire différents rythmes, réguliers ou non, de raconter des histoires, voire de composer de véritables poèmes. La danseuse et chorégraphe Kaori Ito a conçu une création à hauteur d’enfant autour de la notion de corps-musicien.

Voix du monde
Voix, d’où viens-tu ?

Un voyage vocal unique autour de la Terre du Petit Peuple de la Philharmonie des enfants. Tu n’imagines pas tout ce que les peuples peuvent faire avec leur voix.

Ce gigantesque globe terrestre illustré par Brecht Evens invite les enfants à un tour du monde des techniques vocales ! Le Petit Peuple de la Philharmonie des enfants habite ce monde fantasmagorique dans lequel tout est musique. Chacun des cinquante-six boutons permet de découvrir une technique vocale remarquable, racontée par un enfant. L’origine géographique et la signification de ce qui est chanté sont présentées avant l’écoute de l’extrait original. 

Chansons
Portraits qui chantent

Si tu étais une chanson, laquelle choisirais-tu ? Prépare-toi à enregistrer ton propre portrait !

Portraits qui chantent est un tour du monde en quatre-vingt pas : la tête dans les hublots, on part à la découverte des portraits chantés de personnes qui vivent à proximité de la Philharmonie de Paris.
Après avoir découvert cette galerie de portraits cosmopolite, on peut à son tour enregistrer son propre portrait composé d’une photo et d’une chanson qui nous est chère (une chanson préférée, celle qu’on chante en famille, celle qui nous a bercés…).