Vers la page Accessibilité Menu mobile Menu principal Aller au contenu principal Pied de page Plan du site Recherche

Philharmonie de Paris - Page d'accueil

Animaux Musiciens
du 16 au 26 novembre 2022
Toute la programmation

Le Carnaval des animaux en péril

Ensemble La Rêveuse - Vincent Bouchot
Concert sur instruments du Musée
Amphithéâtre - Cité de la musique
Durée : environ 1h00

Programme

Distribution

Vincent Bouchot
Prélude du pangolin
Johannes Hieronymus Kapsberger
Kapsberger
Vincent Bouchot
Le Dauphin
La Souris
Annibale Gregori
Ciaccona
Vincent Bouchot
Air pour dent de cachalot
Sarabande Le Harfang des neiges et le Harfang des mines – musique en noir et blanc
Fanfare du Maître des ténèbres
Claudio Monteverdi
Possente spirto
(extrait de L'Orfeo)
Vincent Bouchot
Gavotte du Gavial du Gange
Bourrée égyptienne du Bec-en-sabot
Valse-twist du Concombre des mers
Le Poulpe
Gigue de l’Etre humain
Andrea Falconiero
Passacaglia
Ensemble La Rêveuse
Vincent Bouchot , auteur, compositeur, chanteur, récitant
Kôske Nozaki , flûtes, flageolets, fac-similé de flageolet d’oiseau Bizey, milieu du XVIIIe siècle
Sylvain Lemêtre , percussions
Florence Bolton , pardessus de viole et fac-similé de la basse de viole Collichon 1683
Benjamin Perrot , théorbe, guitare baroque
Morgane Bodard , artiste plasticienne
Stéphane Bottard , vidéaste, créateur lumière

Menés par Vincent Bouchot, les musiciens de l’ensemble La Rêveuse donnent à entendre un Carnaval des animaux en péril où l’humour se mêle à la mélancolie pour proposer une réflexion artistique sur un sujet brûlant d’actualité.

De ce bestiaire contemporain, l’autodidacte et polyvalent Vincent Bouchot a écrit à la fois la musique et le texte, dont il se fera également le récitant à l’occasion du concert. Il déploie un réseau serré de références, de citations et de reprises afin de mettre en résonance le répertoire « naturel » de La Rêveuse (la musique baroque), le sien en tant que chanteur (Renaissance et musique contemporaine) et celui formé par les compositeurs et écrivains qui se sont prêtés à l’exercice du bestiaire, de Saint-Saëns à Vialatte en passant par Apollinaire. Ce faisant, il s’attache à la question centrale de la disparition des espèces animales, en fulgurante accélération. C’est l’occasion de s’émouvoir pour le concombre de mer, l’holothurie (que l’on trouvait déjà chez Satie) ou encore le dragon d’eau vert (qui pèse à peu près… 600 grammes).

Comment venir

Porte de Pantin
M5 Métro ligne 5 3B Tramway 3B
Adresse
221 avenue Jean-Jaurès, 75019 Paris